Accueil Société Les populations étrangères et immigrées progressent dans la région

Les populations étrangères et immigrées progressent dans la région

140
0

Récemment l’INSEE a mis à disposition plusieurs tableaux de données chiffrées concernant la population des régions et départements. L’institut national des statistiques et des études économiques a distingué la part des étrangers et immigrés vivant dans chaque département. Quelle évolution connaissent ces populations dans le Nord et le Pas-De-Calais?

Immigré/ étranger: des définitions différentes

Pour comprendre au mieux cet article, reprenons les définitions données par l’INSEE.

Immigré: Personne née en France et ayant au moins un parent immigré. Il s’agit donc de la descendance directe. Tous les enfants d’immigrés ne sont pas nécessairement des descendants d’immigrés : ils peuvent être eux-mêmes immigrés, par exemple s’ils ont migré avec leurs parents. L’origine géographique des descendants d’immigrés est déterminée par celle du parent immigré, s’il n’y en a qu’un. Si les deux parents sont immigrés, par convention, l’origine du père est choisie.

Etranger: personne qui réside en France et ne possède pas la nationalité française, soit qu’elle possède une autre nationalité (à titre exclusif), soit qu’elle n’en ait aucune (c’est le cas des personnes apatrides). Les personnes de nationalité française possédant une autre nationalité (ou plusieurs) sont considérées en France comme françaises. Un étranger n’est pas forcément immigré, il peut être né en France (les mineurs notamment).

Les chiffres dans la région

Les chiffres donnés remontent à 2019.

  • Nord: les habitants sont au nombre de 2 608 300. Les étrangers, toutes catégories considérées, sont estimés à 138 091, soit une part de 5,3%. Concernant les immigrés, leur nombre est forcément plus important. Ils sont comptabilisés à 182 568, soit une part de 7%.
  • Pas-De-Calais: les habitants sont au nombre de 1 465 300. Les étrangers, toutes catégories considérées, sont estimés à 28 234, soit une part de 1,93%. Concernant les immigrés, leur nombre est forcément plus important. Concernant les immigrés, leur nombre est forcément plus important. Ils sont comptabilisés à 38 686, soit une part de 2,64%.

Une part conséquente de jeunes hommes étrangers et immigrés présents dans le Pas-De-Calais

Bien que le département accueillait moins de 30 000 étrangers en 2019, les chiffres démontrent un phénomène propre au Pas-De-Calais. Au 1er janvier 2019, la part des hommes âgés de moins de 25 ans est importante au regard du reste total de ces populations. Elle représente 21,3% du total des étrangers présents sur le département. (15,4% pour le Nord).

étude INSEE

Concernant les immigrés, il est estimé que le département en accueillait plus de 38 500 sur son sol. Le même phénomène est enregistré avec un taux de 14,8% de cette catégorie de population parmi l’ensemble des immigrés du département. (9% pour le Nord).

étude INSEE

Ces chiffres trouveraient ils en partie explication quant à l’arrivée massive des mineurs isolés. A leur arrivée, ils ont le statut d’étranger pour rapidement obtenir des papiers et ainsi devenir français issus de l’immigration. Or, par une autre étude de l’INSEE, on sait que 40% des immigrés dans le département sont ne sont ni issus du continent européen, ni du Maghreb.

Une attractivité régionale en baisse confirmée par l’INSEE

Il y a quelques mois, nous vous avions présenté les résultats de 2 enquêtes sur la perception des habitants sur leur région. Ils montraient un attrait de moins en moins fort des habitants qui étaient 44% à estimer qu’ils quitteraient la région s’ils en avaient la possibilité. Certains estiment que la ferveur de la région est en baisse et que le vivre ensemble n’est plus assurée.

Ces constats sont confirmés par la projection du nombre d’habitants par département effectuée par l’INSEE pour le compte de 2022. Entre les années 2013 et 2019, le Pas-De-Calais comptait toujours le même nombre d’habitants, le Nord n’avait connu qu’une faible augmentation de 0,1%. La situation empirerait après enregistrement du recensement effectué récemment. En cumulé, les 2 départements perdraient environ 12 000 habitants. Les chiffres de Régions de France montrent que depuis 2016 (6.006.870 habitants), notre territoire a perdu plus de 30.000 habitants le reléguant au 5eme rang après l’Ile de France, l’Auvergne Rhône Alpes, la Nouvelle Aquitaine et même l’Occitanie. L’étude parue le 29 décembre par l’INSEE confirme ce classement.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentProcès de Dino Scala: la problématique de la peine maximale
Article suivantJean-Michel Blanquer épouse l’une de ses anciennes élèves à Fournes-en-Weppes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici