Accueil Environnement Les papillons en danger dans la région

Les papillons en danger dans la région

138
0

C’est l’observatoire de la biodiversité qui tire la sonnette d’alarme. Dans une étude publiée le 1er juillet, l’organisme publie une carte de France avec mentions des espèces de papillons disparues dans l’hexagone. Le constat fait froid dans le dos. La région est particulièrement concernée comme beaucoup d’autres situées au dessus de la ligne entre Bordeaux et Lyon. L’Ile De France présente une situation dramatique.

Sur les 301 espèces de papillons de jour de France métropolitaine, 2 espèces sur 3 ont disparu d’au moins un département qu’elles occupaient au siècle dernier. Les disparitions touchent la totalité des départements de la métropole. En moyenne, les départements ont perdu 11 espèces de papillons de jour au cours des 20 dernières années. Mais la région se situe dans la fourchette haute de ces chiffres.

Ces chiffres ont été déterminés par observation sur une longue période. Le calcul a été fait en tenant compte des espèces disparues mais aussi de celles qui gagnaient de l’espace. Est ce dû à des déplacements? Malheureusement non. Les espèces aujourd’hui plus visibles sont celles qui profitent du réchauffement climatique ou qui s’accommodent aux milieux humains. En revanche, les papillons disparus sont ceux qui ont besoin de milieux précis comme les pelouses sèches, les prairies humides ou encore les clairières forestières.

Une des causes: la présence de pesticides en alerte rouge dans la région

À la lecture de la carte dénommée « Adonis » (en référence à cette plante messicole en voie de disparition du fait de l’utilisation des herbicides), il apparaît ainsi que la région soit fortement concernée avec la région parisienne, le Bordelais et le pourtour méditerranéen.

De manière générale, nous assistons à un effondrement des populations d’insectes. Le phénomène est multifactoriel et difficile à cerner, mais les scientifiques s’accordent aujourd’hui sur les principales causes : la destruction et la fragmentation des habitats naturels, l’utilisation massive de pesticides et le changement climatique. Les papillons en sont une des premières victimes.

On rappellera que les pesticides peuvent être associés à des risques accrus de cancers, de maladies neurodégénératives ou encore de maladies respiratoires. Enfin, selon les données publiques rapportées par France Nature Environnement, la quantité de « doses utilisées » de pesticides a augmenté de 13 % entre 2009 et 2020 dans le pays.

Des actions simples pour attirer et préserver les papillons

Si vous voulez participer à préserver les papillons, outre de ne pas couper l’herbe à ras, installez des arbres adéquats:

  • Le buddleia de David. Également surnommé “Arbre à papillons”, c’est l’exemple parfait d’arbustes de jardin attirant les papillons !
  • La rose trémière.
  • La passiflore.
  • La giroflée ravenelle.
  • La dentelle de la Reine Anne.
  • La valériane rouge.
  • L’asclépiade.
  • Le sedum remarquable.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentTour de France : le terme « flahute » est-il acceptable ?
Article suivantMain Square Festival: un retour en demie teinte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici