Accueil Politique Balance ta sub. Roubaix: URBX festival financé à plus de 1 million...

Balance ta sub. Roubaix: URBX festival financé à plus de 1 million d’euros par les collectivités publiques

75
0

Nous vous l’avions promis il y a quelques semaines. La rubrique Balance ta sub est enfin inaugurée ce jour. Dans un souci constant de vous tenir informé sur ce qui peut fâcher, nous mettrons en avant des initiatives, projets, entreprises subventionnés par des collectivités publiques et pour lesquels nous exprimerons notre scepticisme.

Pour commencer, retour sur le festival URBX qui se déroulera à Roubaix qui a débuté le 15 juin pour s’achever le 26. Nous vous apprenions qu’un rappeur invité était un réel délinquant. Inquiété à plusieurs reprises pour des faits divers dignes des racailles de cité, il avait été déprogrammé de plusieurs festivals pour propos homophobes.

Une aide financière conséquente de multiples collectivités publiques

C’est ce que démontre la délibération du 19 mai 2022 votée au conseil régional et qui n’est qu’une partie de l’iceberg. Car le festival est financé par l’intermédiaire de plusieurs associations.

L’une d’elle est l’association Eclipse. La délibération ne fait pas mention du nom retenu pour le festival « URBX ». On y parle de « Xu-expériences urbaines », festival qui s’est tenu à plusieurs reprises à Roubaix avec déjà comme objectif la mise en avant des cultures urbaines.

369 243 euros d’argent public a donc été distribué pour cette seule délibération. Mairie de Roubaix, conseil départemental, région, Etat, tous ont mis la main à la pâte pour offrir ces spectacles dont la qualité laisse à désirer pour une partie d’entre eux.

On apprend par la presse régionale qu’en février 2022, changement d’ampleur pour l’événement. La ville vote une délibération qui donne davantage de moyens et une association est créée dans ce but en novembre 2021. Pas d’information dans la délibération, la demande de subvention a pourtant été faite en décembre 2021, le projet était déjà lancé par la création de l’association.

Le même jour, et pour le même objet, une autre délibération est votée par la région. Cette fois ci, elle est au bénéfice de la ville de Roubaix en direct. Les montants sont également faramineux.

770 000 euros supplémentaires sont venus s’ajouter aux subventions votées en parallèle également pour l’URBX festival. Ce sont plus de 1 million d’euros distribués pour la promotion des cultures urbaines, bien loin des spectacles culturels de qualité qui n’ont pas la chance d’être autant aidés.

Vote unanime des élus de la région

Ces 2 délibérations ont été votées à l’unanimité des élus membres de la commission permanente. Etonnant de la part des élus du rassemblement national dont les idées politiques vont à l’encontre de ce genre d’événements. Moins de la part de la gauche même si certains de ses membres se disent constamment concernés par la question du respect de la femme. Certains « artistes » ont du travail sur la question. On sait le milieu du rap particulièrement sexiste.

Ce rappeur est une nouvelle illustration de l’état de la France et de son avenir. Ce type de festivals destinés à des publics dits populaires devraient rassembler des artistes exemplaires. Car n’oublions pas que ce sont vos impôts qui permettent ce type d’événement. Beaucoup d’associations et de collectivités sont partenaires: la Cie Zahrbat, le Ballet du Nord, la Cave aux Poètes, le Flow, Anti_Fashion project, ESMOD Roubaix, la Condition Publique, le BAR / QSP Galerie, le Colisée, Parkour 59, la DRAC, la région Hauts-de-France, la MEL, la Ville de Roubaix, Lille 3000, la Délégation du Québec, Mouv’, France TV, la Voix du Nord, le Furet du Nord, l’Office de tourisme de Roubaix, l’Etablissement Public Foncier Hauts-de-France, l’Alternateur, le Gymnase, l’association DA-MAS, Art Point M, Association Live, l’ARA, le Zéphyr, la Boite à Musique, Zéro Vice City, La Grand Plage, la ville de Hem, la ville de Wattrelos, la ville de Lille et la ville de Saint-André Lez-Lille.

Ces mêmes organisations sont elles mêmes majoritairement aidées par les collectivités publiques comme la région ou le département. Vous apprécierez donc quand vous vous dira que l’Etat et les collectivités publiques sont en difficulté. Elles ont pourtant les fonds nécessaires pour financer cette culture de banlieue voire même de racaille. Combien est rémunéré celui qui tient des propos homophobes?

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentCanadian race du 25 juin: vous pouvez encore vous inscrire
Article suivantGilbert Brazy disparaît en mer aux côtés de l’explorateur Roald Amundsen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici