Accueil Politique Législatives: synthèse des confrontations au second tour

Législatives: synthèse des confrontations au second tour

177
0

3 mouvements politiques se détachent suite aux résultats du 1er tour des législatives. Cependant, la projection faite de la future assemblée nationale conforte la majorité présidentielle mais de manière beaucoup moins affirmée qu’en 2017. La nouvelle coalition de gauche NUPES pourrait avoir entre 150 et 190 députés. Ce résultat n’est pas non plus aussi satisfaisant que le laissait entendre Jean Luc Mélenchon.

Quel est le paysage politique de ces législatives dans le Nord Pas De Calais? Quelles sont les confrontations qui se posent à nous?

Pour savoir de quoi on parle, un rappel est nécessaire avec la carte des circonscriptions

Pas De Calais

Nord

Des confrontations hors norme par rapport au reste de la France

Le Nord Pas De Calais, tout comme ses voisins de Picardie offre des résultats qui ne respectent pas l’offre nationale. Avec une imprégnation continue du rassemblement national, certains candidats soutenus par Marine Le Pen sont arrivés en tête. Le Nord rattrape la tendance (24,54%) vis à vis du Pas De Calais qui au global place le RN en tête à 33,86%. Là où la NUPES n’obtient que 20,07% et se classe 3eme, le Nord, plus urbain et bobo met le nouveau mouvement en tête avec quasiment 26,50% des votants.

Dans la plupart des circonscriptions de France, la majorité présidentielle se positionne en 1ere position, exception du Nord Est.

Les confrontations RN/ NUPES

Pas De Calais

  • 3eme circonscription entre Bruno Clavet (RN) et Jean-Marc TELLIER. Le territoire était tenu par le RN et Emmanuel Blairy, candidat dans la 1ere circonscription du département,
  • 11eme circonscription entre Marine Le Pen et Marine Tondelier. C’était un des territoires les plus observés. Seule l’abstention a empêché la victoire dès le 1er tour de la patronne du RN. La candidate NUPES réalise beau score avec 23,43%
  • 12eme circonscription entre Bruno Bilde, député sortant qui conforte son score face à Jérôme Darras, l’enfant de Liévin (41,82% contre 29,47%)

Nord

  • 5eme circonscription, le 1er tour ne sépare Ophélie Delneste de la NUPES et Victor Catteau de seulement… 2 voix. Et le représentant Ensemble, Frédéric Cauderlier de juste 200 voix. Conséquence: Sébastien Huygue est donc éliminé, nouvelle perte pour LR.
  • 15eme circonscription: le jeune candidat (23 ans) du RN Pierrick Berteloot a distancé Emilie Ducourant (26,42%/ 20,03%). Nous vous avions parlé d’eux sur la question de l’enseignement du flamand et du néerlandais au programme des candidats aux législatives.
  • 16eme circonscription: le député sortant, Alain Bruneel (PC) qui a rejoint NUPES est distancé par Matthieu Marchio (35,86% contre 33,59%) distançant de loin la candidate ensemble et rendant inexistants les Républicains (5%).
  • 19eme circonscription: le député sortant Sébastien Chenu, un des rares élus RN réalisé un excellent score, à plus de 44% distançant largement Patrick Soloch à 25%. Même un front républicain ne sera peut être pas suffisant pour battre l’élu.
  • 20eme circonscription: Fabien Roussel, député sortant, chef de file du parti communiste est en tête (34,13%). Mais son avance est mince face à Guillaume Florquin (32,64%) dans une circonscription populaire acquise aux idées RN

A noter que NUPES loupe le second tour suite à des désaccords avec des candidats PS. Bertrand Petit, élu PS, sur la 8eme circonscription n’a pas souhaité rejoindre NUPES. Il s’est qualifié pour le 2nd tour face à Auguste Evrard, jeune candidat RN. Idem dans la 3eme du Nord où Benjamin Saint Huile, ancien chef de la fédération du département pour le PS a créé la surprise en se qualifiant face à Sandra Delannoy qui arrive en tête (31,18%)

Les confrontations NUPES/ Ensemble: uniquement dans le Nord

  • 1ere circonscription entre Adrien Quatennens, député sortant NUPES et Vanessa Duhamel. Ce second tour sera symbolique, l’élu LFI étant dans la même situation que Marine Le Pen. Il subit lui aussi les règles du taux de participation minimale à atteindre pour être élu dès le 1er tour.
  • 2eme circonscription: même scénario entre Ugo Bernalicis, député sortant NUPES et Ely Elegeest
  • 4eme circonscription: la députée sortante, Brigitte Lisio se retrouve face à Octave Delepierre avec 1200 voix d’écart
  • 6eme circonscription: la députée sortante, Charlotte Parmentier-Lecocq est en tête face à Célia Péreira avec une avance confortable (33,68% contre 19,89%)
  • 7eme circonscription: Félicie Gérard d’Ensemble se retrouvera face à Karima Chouia pour un second tour serré. Les 2 candidates n’ont été séparées au 1er tour que par une centaine de voix. Nouvelle perte pour la droite, Valérie Six de l’UDI est troisième.
  • 8eme circonscription: le porte parole LFI, David Guiraud est largement en tête atteignant presque 40% face à la députée sortante Catherine Osson, en difficulté.
  • 9eme circonscription: beau score pour Violette Spillebout, conseillère municipale de Lille et tête d’affiche de la majorité présidentielle dans la région. Son adversaire sera Odile Vidal-Sagnier. Valérie Petit dissidente (ou non ) d’En marche ne se représentait pas.
  • 10eme circonscription: célèbre pour y accueillir le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin qui malgré les bourdes et les accusations est largement en tête (39,11%) face à Leslie Mortreaux (23,08%)
  • 11eme circonscription: Laurent Pietraszewski remettait le couvert. Mais cette fois ci, il est second face à Roger Vicot à 10% (25,57%). L’ex secrétaire d’Etat en charge des retraites ne laisse pas un souvenir marqué aux habitants de la région. Il avait connu une cinglante défaite aux régionales.

Les confrontations RN/ Ensemble

Pas De Calais:

  • 1ere circonscription entre Emmanuel Blairy et Bruno Duvergé, député sortant de la majorité présidentielle
  • 2eme circonscription entre Alban Heusèle et Jacqueline Maquet, députée sortante de la majorité présidentielle
  • 4eme circonscription entre Philippe Fait (Ensemble) et Françoise Vanpeene (RN). La circonscription était détenue auparavant par le remplaçant LR de Daniel Fasquelle démissionnaire pour assumer son rôle de maire du Touquet. Robert Therry ne souhaitait pas se représenter.
  • 5eme circonscription entre Antoine Golliot et Jean Pierre Pont, député sortant de la majorité présidentielle
  • 6eme circonscription entre Brigitte Bourguignon (sortante qui avait laissé sa place pour entrer au gouvernement et actuelle ministre de la santé) et Christine Engrand
  • 9eme circonscription entre Caroline Parmentier, attachée de presse de Marine Le Pen, parachutée de Paris qui arrive en tête face à Marguerite Deprez-Audebert, députée sortante
  • 10eme circonscription entre Thierry Frappé (RN) et Michel Dagbert qui aura intégré successivement toutes les tendances de gauche possibles. C’est Myriane Houplain, passée du côté de Reconquête qui était députée sortante. Des tensions avec Ludovic Pajot, maire de Bruay La Buissière et secrétaire départemental RN ont provoqué ce départ. Elle n’a obtenu que 2,35%, la prime au sortant est loin.

Nord

  • 12eme circonscription: Mickael Taverne est en tête face à la jeune députée sortante d’Ensemble Anne-Laure Cattelot (33,89% contre 27,32%) . Pendant un long moment dans la soirée, le candidat NUPES sortait second des urnes mais fut finalement rattrapée par la candidate de la majorité présidentielle.
  • 13eme circonscription: la place était restée libre suite à la décision de Christian Hutin (PS) de ne pas se représenter. Au final, moins de 1000 voix séparent Christine Decodts proche de Patrice Vergriete, maire de Dunkerque et Yohann Duval, second, candidat RN suppléé par Philippe Eymery. Le RN continue de marquer des points dans le Dunkerquois
  • 14eme circonscription: même scénario que dans la 13eme circonscription voisine. Le député sortant Paul Christophe devance la candidate RN, Pierrette Cuvelier: 33,75% contre 28,23%.
  • 17eme circonscription: le député sortant Dimitri Houbron est en difficulté face à Thibaut François remportant presque 33% des suffrages contre 24%.
  • 18eme circonscription: 1 première pour le RN. Sa candidate locale Mélanie Disdier devant le député sortant UDI Guy Bricout avec 8 points de plus (29,86% contre 21,85%). La majorité présidentielle est loin derrière la NUPES et le représentant local des Républicains

Où sont les Républicains?

On ne retrouve que Pierre Henri Dumont, député sortant de la 7eme circonscription (Calaisis) en situation de pouvoir représenter LR à l’assemblée. Il se retrouve face à Marc De Fleurian, candidat RN et conseiller municipal à Calais.

Dans la 21eme circonscription, Béatrice Descamps, divers droite, députée sortante sera opposée (35,43%) à la jeune militante RN, Océane Valentin qui est parvenue à rassembler 28,62% des voix.

Un paysage politique en transformation dans le Nord et le Pas De Calais. Un réel découpage entre populations bourgeoises et populaires où Ensemble n’existe pas. Résultats définitifs dimanche soir

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLe Petit Robert 2013 sert de la fricadelle !
Article suivantInsolite: il vient chercher un objet perdu au commissariat de Roubaix, il est interpellé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici