Accueil Éphéméride Louise Nicolle, la bienfaitrice outragée

Louise Nicolle, la bienfaitrice outragée

166
0

D’extraction bourgeoise, elle consacra toute sa vie aux œuvres sociales en faveur des femmes pauvres de sa ville. Louise Nicolle naît à Saint-Amand-les-Eaux le 9 juin 1847.

Décédée prématurément de la tuberculose à 42 ans, une chapelle accueille sa dépouille. Horreur en 2021 ! La chapelle est désacralisée et vendue, nécessitant le déplacement de la dépouille de la pieuse et charitable femme.

Crédit photo : Thibaut Maquet pour Wikimedia

Le miroir du Nord, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLégislatives. Mélanie Disdier (RN) « mon objectif : lutter contre la politique brutale et antisociale de Macron »           
Article suivantLégislatives. Alain Bruneel (PC) « La question centrale est celle de la répartition des richesses »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici