Accueil Politique Législatives. Mélanie Disdier (RN) « mon objectif : lutter contre la politique brutale...

Législatives. Mélanie Disdier (RN) « mon objectif : lutter contre la politique brutale et antisociale de Macron »           

239
0

Le 1er tour des législatives se déroule dans quelques jours. Le 12 juin, vous pourrez voter pour votre futur député. Nous nous sommes entretenus avec Mélanie Disdier qui se présente de nouveau dans la 18eme circonscription du Nord. L’enfant du pays nous dévoile les points essentiels de son programme mais aussi la perception du rôle de député.

Pouvez vous vous présenter à nos lecteurs?

Mélanie Disdier Mariée, Deux enfants, conseillère municipale de Caudry et conseillère régionale des Hauts de France Rassemblement National. Fille de militaire et petite fille d’industriel textile de Caudry, je suis candidate sur mes terres natales.

Commerçante depuis près de 25 ans sur Caudry, je participe, à mon niveau au rayonnement de Caudry et ses environs. Je ne vis pas de mes mandats!

Je fais aussi partie du paysage politique du Cambrésis sous l’étiquette Front National puis rassemblement national depuis plus de 20 ans.

« La politique pour moi est une vocation »

Je suis très attachée à mon territoire. Très jeune j’ai eu envie de m’investir pour apporter ma pierre à l’édifice pour un Cambrésis fort et reconnu dans la France entière. Je suis très attachée à mon pays, à sa culture et à son patrimoine. La France doit garder sa souveraineté face à une Europe mondialiste.

Je suis candidate à toutes les élections locales, départementales régionales et nationales depuis plus de 20 ans. Je me présente pour la 3eme fois avec comme objectif cette fois-ci d’être présente au 2eme tour. Cela serait pour moi une première dans une circonscription ancré à droite depuis longtemps.

Quels sont les points significatifs de votre programme?

La 18e circonscription du Nord compte 83 communes autour de 3 villes principales: Cambrai, Caudry et le Cateau. Mais l’essentiel de la population est rurale. Lors du 2eme tour de la  présidentielle, Marine Le Pen a récolté près de 61 % des scrutins. C’est un score historique en net progression de cinq points par rapport à la présidentielle de 2017.

« Des propositions nationales qui concernent directement le Cambrésis »

Le niveau de pauvreté de la population du Cambrésis est nettement supérieur à la moyenne de la France métropolitaine. Près de 20 % de la population est considérée comme pauvre au regard des indicateurs sociaux économiques. Cela peut expliquer les bons résultats de Marine Le Pen qui met en avant dans son programme le pouvoir d’achat. Donc même si ce sont des propositions nationales cela concerne directement le Cambrésis.

Pouvoir d’achat : Baisser la TVA de 20 % à 5,5 % sur les énergies ( carburant, fioul, gaz et électricité). Ce sont des services de première nécessité.

Proposer une liste de 100 produits de première nécessité avec un taux de TVA à 0 % pour favoriser le pouvoir d’achat de nos compatriotes.

Retraite: le nombre de retraités dans le Cambrésis est supérieur à la moyenne nationale. Le montant versé aux retraités est extrêmement bas. Ce sont beaucoup d’agriculteurs, artisans, commerçants et ouvriers. Donc nous nous battrons pour la revalorisation du minimum vieillesse à 1000 € par mois et l’augmentation des petites retraites. Permettre à ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans et ayant 40 unités de prendre leur retraite à 60 ans. S’opposer à la réforme des retraites que veut nous imposer Macron par la force en passant l’âge légal à 65 ans. Restaurer la demie parts fiscale en faveur des veuves et veufs.

Sécurité : La sécurité première des libertés pour nos concitoyens elle doit être une priorité pour le quinquennat. Être en soutien indéfectible à nos forces de l’ordre en instituant une présomption de légitime défense pour les gendarmes et les policiers. Doubler le nombre de magistrats afin d’ accélérer les procédures judiciaires.

Localement continuer à se battre pour garder notre tribunal de Cambrai qui a bien failli disparaître Comme d’ailleurs de nombreux services publics tels que nos postes,nos classes.

Santé : C’est un service public à la dérive, il est urgent d’agir! Lancer un plan de soutien d’urgence pour la santé, assurer enfin les droits nos compatriotes en situation de handicap. Revaloriser les salaires des personnels soignants à hauteur de leur travail. Stopper les fermetures des lits à l’hôpital public et des maternités. Réintégrer tous les médecins et les soignants suspendus parce qu’ils se sont opposés au pass sanitaire! Revaloriser et augmenter la durée des aides destinées aux proches aidants

Économie, emploi, commerce: Promouvoir les Fleurons industriels et culturels du Cambrésis : Dentelle, Broderie, Agroalimentaire. Et les protéger de la concurrence déloyale en taxant aux frontières les produits importés. C’est un sujet que je travaille depuis plusieurs années au conseil régional.

Soutenir les grands projets de réindustrialisassions et créateurs d’emploi. Mettre en place le patriotisme économique et favoriser le consommer local par exemple en imposant aux cantines 80 % des produits agricoles français et favoriser les circuits courts

Environnement : S’opposer à tous les projets d’installation d’éoliennes sur notre territoire national et surtout sur le Cambrésis. Facteurs de nuisances importantes auprès des producteurs de vaches laitières nombreuses sur notre territoire mais aussi inconfort physique et psychique pour un certain nombre de nos compatriotes. Sans compter les nuisances visuelles incontestables qui gâchent nos paysages. Investir dans la filière hydrogène et relancer les filières nucléaire et hydroélectrique,  il est important d’assurer l’indépendance énergétique de la France!

Comment comptez vous bousculer Guy Bricout, un vieux briscard de la politique locale ?

En réalité, il y a eu mensonge éhonté auprès des habitants du Catesis, Caudresis, Cambrésis depuis bien longtemps. Les élus: les maires, les conseillers départementaux, le député sont souvent estampillés « droite molle ». Soutenu par l’UDI et les LR, ils ont vanté l’unité du territoire pour s’approprier tous les postes clés alors qu’il n’en est rien.  Il y a depuis des années une concurrence très malsaine et une mésentente entre les trois villes du Cateau, de Caudry, et de Cambrai. Guy Bricout a participé à cette mascarade et les voiles sont tombées, l’unité du territoire vient de voler en éclats. C’est une guerre d’ego qui vient de commencer. Nous voyons bien que ce sont les intérêts personnels de chacun qui sont devenus une priorité au détriment de notre territoire. Le Cambrésis mérite beaucoup mieux !

JGuy Bricout a fait un mandat très correct, je le concède. Cependant tout n’a pas été parfait non plus. Je regrette lorsque les députés sortants font leur bilan. Ils parlent toujours des choses positives et jamais de ce qui aurait pu être amélioré. Ils ont toujours du mal à se remettre en question.

« Guy Bricout a fait partie d’un groupe UDI macron-compatible »

Tout d’abord Guy Bricout a fait partie d’un groupe UDI macron-compatible. Ils se sont en réalité très peu opposés à la majorité de Macron. Et quand il a fallu prendre des décisions cruciales par exemple lors du vote du projet de loi pour un nouveau pacte ferroviaire y compris la privatisation de la SNCF, Guy Bricout a voté  « Pour ». Alors qu’il se dit grand défenseur des services publics.

De même, lors du vote sur le Pass sanitaire et le pass vaccinal, il s’est tout d’abord abstenu donc n’a pas eu le courage de prendre position. Puis n’est pas venu voter pour le pass vaccinal ce qui est une grave erreur politique! Cela lui a valu d’ailleurs les foudres des habitants du Cambrésis qui ont manifesté devant sa permanence à Cambrai. Il est important qu’un député défende ses concitoyens. Qu’il ait le courage de prendre position, apparemment ce n’est pas son cas!

« Guy Bricout a maintenant 78 ans. Il avait promis de laisser sa place aux jeunes au prochain mandat »

Guy Bricout a maintenant 78 ans. Il avait promis de laisser sa place aux jeunes au prochain mandat, encore un mensonge ! Je pense qu’il est grand temps pour le Cambrésis de faire peau neuve et d’élire un nouveau député libre de toute influence clientéliste qui saura regarder le Cambrésis sous d’un nouvel œil.

J’ai toutes les compétences requises pour faire une bonne députée. Beaucoup de maires de la circonscription me connaissent. Je suis connue et mon travail est reconnu sur tout le territoire et je suis sûre que l’on pourra travailler ensemble dans de bonnes conditions.

La réalité donc et que Guy Bricou participe indirectement à la politique de Macron et que la seule qui est capable de s’opposer aux décisions antisocial et aux raquettes fiscale de Macron ce sont les candidats du rassemblement national et donc moi-même.

Comment mobiliser les électeurs alors que cette campagne semble morose avec une forte abstention se profile à l’horizon ?

Deux élections en 3 mois de temps c’est vrai que cela fait beaucoup. Les électeurs se mobilisent pour la présidentielle mais beaucoup moins pour les législatives alors que ce sont des élections cruciales puisque cette élection va élire les représentants de l’Assemblée nationale là où toutes les lois françaises sont votés.

Ce qui est assez paradoxal c’est qu’on peut s’apercevoir que ce sont les électeurs les plus mécontents de la situation actuelle, les oubliés des dispositifs de la majorité, ceux qui se lèvent tôt le matin ou qui rentrent tard le soir et qui ne bénéficie d’aucune amélioration dans leur pouvoir d’achat qui se mobilisent le moins le jour des élections!

« Il n’y a pas de solution miracle, la seule étant d’être sur le terrain »

Il n’y a pas de solution miracle, la seule étant d’être sur le terrain et d’expliquer aux gens qu’aller voter, ça prend cinq minutes de son temps et que multiplié par des centaines et des milliers de personnes cela pourrait faire basculer le résultat d’une élection.

Leur expliquer aussi qu’il ne faut pas que le gouvernement Macron ait de majorité à l’assemblée ! Il ne faut pas laisser les pleins pouvoirs à E Macron parce que cela revient à lui signer un chèque en blanc.

Les électeurs du rassemblement national sont loyaux il ne vote jamais pour d’autres candidats mais par contre ce sont eux les plus difficile à mobiliser le jour du scrutin.

Un dernier mot

Si je suis élue Députée je protégerai et défendrai les habitants du Cambrésis, je m’engage à être présente tant à Paris pour aller proposer voter les lois sur le terrain;

Je suis une femme engagée, volontaire, libre de toute influence clientèliste, je suis la seule qui pourra incarner la rupture avec les barons locaux dont les intérêts personnels sont devenus une priorité au détriment de notre territoire, je parle bien entendu des dynasties Bricout est vilain qui sont installés dans tous les postes politiques clés du territoire depuis plus de 40 ans!

Dans les conditions actuelles, je suis la seule à pouvoir représenter dignement le Cambrésis à l’Assemblée nationale et à lutter fermement contre la politique brutale et antisociale de Macron.                         

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentA fond la forme pour le grand stade et la métropole européenne de Lille
Article suivantLouise Nicolle, la bienfaitrice outragée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici