Accueil Société Vilogia s’offre un nouveau siège social, les locataires continuent de trinquer

Vilogia s’offre un nouveau siège social, les locataires continuent de trinquer

410
0

Il sera tout nouveau, tout beau le futur siège social du bailleur social Vilogia. Les salariés ne quittent pas la ville de Villeneuve D’Asq. Mais la rue Jean Jaurès pour rejoindre le projet en devenir: la transformation de la friche proche du stade Pierre Mauroy située dans la même ville. Mais ce nouveau bâtiment sera beaucoup plus moderne et répondra à de hautes normes environnementales. Les employés du siège seront rejoints par des collègues d’autres structures en lien ou appartenant à Vilogia. Ils seront 550 à bénéficier des équipements de Hope, doux nom pour l’avenir (espoir en anglais). Tout ce petit monde y sera normalement entré fin 2023.

Pour cela, Vilogia déboursera en tout 36 millions d’euros pour du neuf, du beau, du moderne, des ascenseurs en fonctionnement pour atteindre notamment le dernier étage qui sera de hauteur équivalente au grand stade. De quoi remplir apporter du bien être à ses salariés.

Des locataires en attente du même confort

En 2019, le bailleur Vilogia rayonnait de manière nationale mais de manière très négative. Elise Lucet via son émission cash investigation, évoquait les pratiques de plusieurs bailleurs sociaux.

Vilogia faisait partie du lot. On y découvrait que ses dirigeants investissaient dans l’immobilier qui était loin du logement social: hôtels dont des établissements de luxe. Face à cela, les chiffres des rénovations du domicile des clients montraient une baisse constante des interventions de Vilogia. Le reportage montrait que c’était face à la pression que le balcon de plusieurs locataires avait été sécurisé.

Les méthodes présentées ressemblent beaucoup à la réalité d’aujourd’hui. Au sublime immeuble neuf, les locataires continuent de subir des désagréments parfois très graves. Sur twitter, récemment, certains d’entre eux ont dénoncé leur cas.

Pire, les charges ont considérablement augmenté depuis le 1er avril: 100 euros de plus par mois comme dans cette résidence de Lille Sud. La direction du bailleur justifie cela en vue de l’anticipation de l’augmentation des prix de l’énergie. Mais les clients l’assurent: les augmentations sont constantes et le chauffage parfois en panne. Alors comme cela a déjà eu lieu précédemment, des locataires ont lancé une pétition sur internet. L’objectif de recueillir les 500 signatures envisagées est presque atteint.

Cela aura t’il un effet vertueux vis à vis du bailleur? Ce dernier subit il les effets de la crise actuelle? Son rapport d’activité annuel 2021 n’est pas encore disponible, les chiffres seront bientôt disponibles.

Crédit photo:capture youtube

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentPas de revers pour Sarah Pitkowski à la télévision
Article suivantImmobilier: les lillois bientôt virés par les parisiens?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici