Accueil Sports Lens-Monaco (2-2) : Merci Lensois !

Lens-Monaco (2-2) : Merci Lensois !

165
0

Clap de fin pour cette saison 2021/2022 ! Après 38 matchs et 10 mois de compétition, les Sang et Or ont fait vibrer Bollaert une dernière fois samedi soir, arrachant un match nul 2-2 contre l’AS Monaco, l’équipe en forme du moment.

Le défi était pourtant immense. Si le Racing était en forme, les Monégasques étaient sur un nuage. Ils restaient sur neuf victoires consécutives, mais ce sont bien les hommes de Franck Haise qui ont déployé leur jeu et pris leur adversaire à la gorge samedi pour la 38ème et dernière journée de Ligue 1. Hélas, c’est l’un des rares défauts récurrents de cette saison, l’efficacité n’était pas au rendez-vous. Il fallait attendre la 30ème minute pour voir les Sang et Or ouvrir le score.

Frankowski, héros des derbys, reprenait victorieusement un ballon relâché par le gardien monégasque Alexander Nübel suite à un centre puissant de Jonathan Clauss depuis son côté droit.

Condamné à gagner pour assurer la 2ème place et sa qualification directe en Ligue des Champions, Monaco était réveillé par ce but. L’équipe égalisait quatre petites minutes plus tard par Benoît Badiashile suite à un corner frappé par Aleksandr Golovin.

Malgré la domination artésienne, les deux équipes rentraient donc aux vestiaires sur un score de parité.

La seconde période serait elle aussi très animée. C’est l’ASM qui marquait un deuxième but à la 62ème minute, Wissam Ben Yedder concluant de la tête une contre-attaque éclaire.

Comme un symbole, Lens marque (encore) dans les arrêts de jeu

Ce résultat défavorable ne démobilisait pas le public de Bollaert, venu en nombre pour remercier une équipe l’ayant fait vibrer depuis deux ans. Et saluer plus particulièrement Yannick Cahuzac, vétéran et cadre du vestiaire, qui avait annoncé qu’il prendrait sa retraite à l’issue de la rencontre.

Comme un symbole, le Racing arrachait l’égalisation dans les arrêts de jeu suite à un coup franc lointain de Jonathan Clauss finalement repris à bout portant et en force par Ignatius Ganago, auteur de son 5ème but de la saison et véritable bourreau de Monaco.

Après Bordeaux, Saint-Etienne, Lille (en Coupe de France), Paris et Reims, les joueurs de la Principauté apprenaient à leur tour et à leurs dépends que le RCL millésime 2021/2022 se battait jusqu’à la dernière seconde.

Le match nul assure la 7ème place du classement aux Sang et Or. Ils finissent donc devant l’Olympique Lyonnais et devant le champion de France en titre.
Avec 62 points, Lens obtient qui plus est son meilleur total dans l’élite depuis 2002.

Avant de se plonger dans les rumeurs du mercato, de découvrir le nouveau maillot et le calendrier de la saison 2022/2023 – qui sera tronqué par la Coupe du Monde au Qatar -, les joueurs ont droit à des vacances bien méritées. Il faudra revenir en forme et avec humilité, l’objectif sera à nouveau le maintien car il faut rappeler que les quatre derniers descendront en Ligue 2, réforme de la LFP oblige.

Luc Legru

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLa transhumance Berthenoise en Ascension le jeudi 26 mai
Article suivantLosc – Rennes (2-2): une page se tourne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici