Accueil Sports RC Lens : après Troyes et les récompenses, les Sang et Or attendent...

RC Lens : après Troyes et les récompenses, les Sang et Or attendent leur « finale »

150
0

La saison touche à sa fin ! Samedi soir, le RCL accueillera Monaco pour la 38ème et dernière journée du championnat de France de Ligue 1, avec encore un mince espoir de se qualifier en coupe d’Europe. Retour sur la semaine écoulée, riche en événements et en récompenses.

Bollaert s’apprête à entrer en éruption ! Comme souvent, le stade sera à guichets fermés pour le dernier match de la saison samedi à 21 heures. L’adversaire du jour sera la meilleure équipe de ces deux derniers mois, l’AS Monaco, qui reste sur 9 victoires consécutives et s’est emparé de la deuxième place du classement. Une place qu’il lui faudra encore assurer ce week-end, Marseille étant en embuscade. Pour Lens, il faudra gagner et espérer des contre-performances de Strasbourg et de Nice pour obtenir la 5ème place, synonyme de qualification en Europa Conference League. Un scénario improbable, même si la deuxième meilleure équipe du moment n’est autre que le Racing, qui reste sur une superbe série de cinq victoires et deux matchs nuls.

Troyes points de plus avant Monaco !

La dernière victoire en date date de samedi dernier sur la pelouse de Troyes. Surpris par l’ouverture du score des locaux au quart d’heure de jeu par l’intermédiaire de Giulian Biancone, les Sang et Or ont su réagir d’abord par Kevin Danso suite à un corner à la 42ème minute puis par Arnaud Kalimuendo juste avant la mi-temps. Le but de l’attaquant prêté par le PSG est un petit bijou. Servi sur le côté droit de la surface de réparation, il reprenait instantanément la balle en lobant le gardien, et ce malgré la pression d’un défenseur.

En deuxième mi-temps, Jonathan Clauss donnait de l’air aux Artésiens en voyant un coup franc lointain tromper le gardien adverse avec un peu de réussite, bien aidé aussi par la reprise (manquée) de son coéquipier Facundo Médina.

Quoi qu’il arrive samedi soir, même sans qualification européenne au bout, la fête sera belle à Bollaert pour célébrer cette deuxième superbe saison consécutive parmi l’élite, marquée par un jeu enthousiasmant, un état d’esprit quasi irréprochable et des victoires de prestige, notamment lors des trois derbys disputés.

Pluie de récompenses pour Seko Fofana et Jonathan Clauss

La saison lensoise a d’ailleurs été remarquée par l’ensemble du foot français. Dimanche dernier, à l’occasion de la cérémonie des Trophées UNFP récompensant les meilleurs joueurs du championnat, Seko Fofana et Jonathan Clauss ont été sélectionné au sein de l’équipe type, faisant du RCL l’un des 4 clubs à y placer plusieurs joueurs, les autres étant Paris, Monaco et Marseille.

Notons pour l’anecdote que Lionel Messi, l’un des meilleurs footballeurs de l’histoire dont l’arrivée à Paris avait fait grand bruit l’été dernier ne figure pas dans cette « dream team » de Ligue 1.

L’UNFP a toutefois surpris en ne sélectionnant pas Franck Haise parmi les 5 meilleurs entraîneurs de la saison. Le coach du Racing est pourtant l’une des raisons du succès du club. Son plan de jeu explique entre autres les performances de Jonathan Clauss. Dans un système à quatre défenseurs, celui-ci aurait en effet moins de libertés pour apporter le danger dans le camp adverse.

Seko Fofana et Jonathan Clauss sont décidément les symboles de la saison. Le premier a également remporté le prix Marc-Vivien Foé du meilleur joueur africain de L1. Un trophée très « lensois » puisqu’il porte le nom d’une légende du club et avait été attribué la saison passée au meneur de jeu du Racing Gaël Kakuta. Jeudi, Jonathan Clauss était quant à lui à nouveau sélectionné par Didier Deschamps pour les prochains matchs de l’Equipe de France.

Nul doute que la présence du RCL sur la scène européenne la saison prochaine serait un argument de poids pour conserver ces deux éléments !

Luc Legru

Crédit photo : capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentUne autre façon de connaître le Pays Basque avec les coulisses de la gastronomie
Article suivantEnfin un projet ambitieux de voies vertes cyclables transfrontalières !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici