Accueil Politique Elections législatives: le bilan de Béatrice Descamps (21eme circonscription du Nord)

Elections législatives: le bilan de Béatrice Descamps (21eme circonscription du Nord)

292
0

C’est le dernier article sur le bilan des députés du Nord Pas De Calais. Cela se termine avec la 21eme circonscription du Nord. N’oubliez pas, vous votez pour les législatives les 12 et 19 juin prochains.

Population hétéroclite, elle rassemble cependant une part non négligeable d’habitants vivant en dessous 3du seuil de pauvreté. Le taux de chômage est proche de 30%. Elle comprend les cantons de:

  • Condé-sur-l’Escaut (moins les communes de Escautpont, Fresnes-sur-Escaut, Hergnies, Odomez, Vicq, Vieux-Condé),
  • Valenciennes Est,
  • Valenciennes Nord,
  • Commune de Valenciennes (partie comprise dans le canton de Valenciennes Sud),
  • Commune de Saint-Saulve

Béatrice Descamps, l’élue du pays

Elle est la fille de Michel Marquilly, maire de Thivencelle, petite commune du Valenciennois. A son décès en 2009, alors qu’elle était simple conseillère municipale, elle prend la place de 1ere adjointe à la mairie. Mais cette directrice d’école ne s’arrête pas là. Elle continue l’aventure municipale et se fait élire conseillère départementale en 2015. Elue députée en 2017 sous l’étiquette de l’UDI, elle abandonne son mandat local. Elle est de nouveau élue conseillère départementale en 2020.

En 2018, elle est nommée secrétaire générale adjointe de l’UDI.

Un mandat aux débuts difficiles

Elle se fait distinguer rapidement en omettant de procéder à sa déclaration d’intérêt auprès de la haute autorité pour la transparence de la vie publique. Un dysfonctionnement technique de connexion internet. Problème spontané rapidement réglé mais qui fait les choux gras de la presse.

Plus significatif fut son travail réalisé début 2018 en collaboration avec la députée LREM Aurore Bergé sur les relations parents- professeurs. Les solutions proposées avaient provoqué colère et hilarité de nombreux personnels du corps enseignant. Déconnectées de la réalité, Béatrice Descamps était pourtant encore directrice d’école quelques mois auparavant avant sa mise en disponibilité. On pouvait y lire que les professeurs ne sont pas forcément en phase avec les quartiers dans lesquels ils peuvent être mutés. Ils seraient même « déconnectés de la réalité ». Autrement dit : les professeurs ne peuvent pas comprendre leurs élèves car ils ne leur ressemblent pas. Plus grotesque, la création d’une « semaine du goût » où « chaque parent pourrait apporter une spécialité culinaire de son pays ». On pouvait aussi y lire des « prétextes inclusifs » et des « rituels positifs » avec les parents. Bien-pensance au rendez vous, mais incompréhension des principaux concernés.

La suite du mandat fut plus honorable. Elle s’est démenée sur plusieurs problématiques liées à la santé. La députée est notamment parvenue à faire voter un amendement permettant d’augmenter de 20 millions la recherche sur les cancers pédiatriques.

Elle déposa 2 projets de loi relatives à la lutte contre l’abandon des animaux domestiques et  le commerce illicite des produits du tabac.

Concernant les préoccupations régionales, elle a interrogé le gouvernement sur les sujets suivants:

  • Avenir de l’industrie automobile dans le Nord
  • Situation de la pédopsychiatrie
  • Remboursement psychothérapie compte tenu de la surmortalité par suicide en augmentation dans le Nord-Pas-de-Calais 
  • carte judiciaire
  • Sécurité des sapeurs-pompiers suite à des violences sur pompiers sur Roubaix
  • Ascoval
  • Canal Seine Nord

Activité sur les 12 derniers mois

Cette période nous semble intéressante compte tenu d’un contexte politique hors norme et législatif très actif. Elle continua sur une cadence similaire sans s’arrêter sur les questions régionales. interrogeant successivement le gouvernement sur le statut de directeur d’école, les enfants atteints d’autisme ou le statut des aidants ou encore la dotation globale de fonctionnement aux communes.

En novembre 2021, elle dépose une proposition de loi visant à nommer les enfants nés sans vie.

Quant à sa présence, selon le site nosdeputes.fr, elle a été régulière sur la dernière année.

Elle a déjà indiqué être candidate pour un nouveau mandat. Elle pourrait avoir face à elle Patrice Danquois pour le rassemblement national. Les langues se délieront certainement cette semaine, la présidentielle passée.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentQuand le préfet de la Marne stigmatise les supporters lensois
Article suivantL’écureuil du Japon ou les dangers de l’élevage de mammifères exotiques

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici