Accueil Minorités régionales Le dernier U Ribombu revient sur le drame Yvan Colonna

Le dernier U Ribombu revient sur le drame Yvan Colonna

187
0

U Ribombu, journal du mouvement indépendantiste Corse « Corsica Libera », revient dans son dernier numéro au drame survenu en mars, la mort d’Yvan Colonna. C’est la Corse toute entière qui est marquée par l’acte irréversible du détenu islamiste radicalisé Franck Elong Abé.

Un numéro riche qui aborde le sujet de différents points de vue:

  • rôle de la jeunesse qui a obligé l’Etat Français à se préoccuper de la situation Corse
  • de manière exclusive, les déclarations de l’assassin lors de 3 de ses auditions
  • la provocation des forces de l’ordre chantant la Marseillaise le jour des obsèques du berger Corse
  • les prisonniers Corses toujours emprisonnés

Mais cela va plus loin. Sont évoquées les revendications des responsables de Corsica Libera. D’un point de vue externe, ils ont appelé, tout comme le mouvement Core in Fronte, à l’abstention lors des élections à la présidentielle française. L’appel a été entendu et les Corses se sont moins déplacés qu’en 2017.

Les messages explicites de Jean Guy Talamoni aux autonomistes

Ce sont surtout les messages passés au mouvement nationaliste dans sa globalité qui sont à retenir. C’est l’avenir de la Corse qui est dessiné par Jean Guy Talamoni, ancien président de la collectivité de Corse. Le bras de fer avec l’Etat Français doit être réel. Ce sont de véritables attaques directes que l’indépendantiste adresse à son ancien compagnon d’élections, Gilles Simeoni, président de l’exécutif Corse. Considéré comme trop conciliant, sa méthode n’amènerait à aucune issue positive pour les Corses. En ayant cru aux douces paroles de Gérald Darmanin qui a prononcé le terme d’ AUTONOMIE, il s’est laissé endormir et va désormais négocier seul sans écoute de la population. La tribune est piquante du début à la fin.

Le but, selon le leader indépendantiste, n’est pas de revenir à une situation passée mais que le peuple corse soit respecté. Une illustration des tensions internes au camps nationaliste qui risquent de perdurer.

Le sommaire dans sa globalité:

Cap’articulu
– « Lignes rouges » ou solution politique ?

Corsica Libera
– Puntu puliticu
– Primu è sicondu giru

Jean-Guy Talamoni
– Affaire de manipulation

Yvan Colonna
– Procès verbaux : Retour sur les déclarations d‘Elong Abé
– Manifestation in Aiacciu in ritratti (Crystal Pictures)
– Culletivu d’avucati : Disproportion d’usage de LBD

Internaziunale
– Ukraine : David contre Goliath
– Yemen : La guerre oubliée

Cultura
– Doria Ousset : Eurovisione di e lingue minuritarie 2022– Stephane Pileri, Pizza Niulinca : A Corsica à u mundiale di a pizza
– Letizia Cosimi : Libru Novu
– Allindì : Qualchi nutizia di u streaming corsu è maritirraniu

De nouveau, on y trouve la reproduction de photos exceptionnelles prises par l’agence Crystal basée à Calvi. Manifestations, obsèques d’Yvan Colonna, les clichés sont de grande qualité.

Crédit photo : DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentPhilippe-Laurent Roland, de Pont-à-Marcq au château de Versailles
Article suivantAuchan, les perturbations continuent

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici