Accueil Société Grégory Pamart, médecin non vacciné de Jenlain, inquiété par l’ordre des médecins...

Grégory Pamart, médecin non vacciné de Jenlain, inquiété par l’ordre des médecins pour avoir soigné gratuitement un malade du covid

633
0

On croyait les mesures gouvernementales concernant la crise sanitaire terminées. Il n’en est rien. Les pass sont actuellement suspendus mais pas l’obligation vaccinale court toujours. Nombre de médecins et personnel soignant ont été suspendus par leur direction pour ne pas avoir accepté le vaccin.

Mais dans le cas de Grégory Pamart, la situation est allée plus loin. Médecin à Jeanlain, il a été contraint de fermer son cabinet en septembre 2021. Il était le seul médecin généraliste de la commune.

Mais dernièrement, suite à une demande d’une consoeur, il soigne un malade du covid gratuitement.

S’en suit une situation ubuesque. Une dénonciation est faîte au conseil de l’ordre suite à une dénonciation anonyme. Malgré cela, une plainte est déposée à l’encontre de Grégory Pamart. Il est en attente d’une décision de la chambre disciplinaire du conseil départemental du Nord qui pourra le radier de l’ordre des médecins.

Découvrez son entretien dans l’heure des pros présentée par Pascal Praud sur Cnews.

La priorité: la vaccination obligatoire des soignants

La volonté est donc de sanctionner un médecin pour avoir sauvé un malade, pour avoir fait son métier. Métier qui hors de toute considération est d’abord une vocation.

Comportement courageux ou irresponsable? Selon que l’on se place du côté du maire de Jeanlain ou des patients les plus âgés, cela reflète une attitude non professionnelle. 1 000 patients sont désormais sans médecin, les autres des secteurs avoisinants n’ayant plus de place. Le médecin, lui, estime devoir être fidèle à ses convictions. Le vaccin ne fonctionne pas, il n’y a pas suffisamment de recul sur ses conséquences, il estime être libre de ne pas accepter l’injection.

La France, représentée par l’ordre des médecins, préfère donc mettre en péril l’accès aux soins des Français. Alors que les déserts médicaux s’intensifient, le valenciennois est directement concerné, aucune souplesse n’est faîte dans ce genre de cas. La France arrivera donc à ses fins en ayant une nouvelle possibilité de faire appel à des personnes étrangères.

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLa Vie devant elles, une série en Nord
Article suivantSalon du livre d’expression populaire et de critique sociale d’Arras de retour le 1er mai

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici