Accueil Minorités régionales La Marche de la Peene fait son grand retour

La Marche de la Peene fait son grand retour

669
0

Avant-hier se tenait la traditionnelle Marche de la Peene, à l’initiative du Comité de la Peene. Depuis 1977, une marche silencieuse réunit chaque année des Flamands, venus de part et d’autre de la frontière pour commémorer la bataille de la Peene qui consacra l’annexion du Westhoek à la France. Également appelée troisième bataille de Cassel, elle opposa, les 10 et 11 avril 1667, les Provinces-Unies au Royaume de France. 

Une journée ponctuée d’étapes symboliques

Au départ de cette 46ème édition, c’est plus d’une centaine de participants qui s’élancèrent depuis la Maison de la Bataille 1677. La manifestation avait en réalité commencé dès la matinée. Rendez-vous était donné dès 10h30 dans le cimetière de Noordpeene pour un hommage à Raf Seys, décédé il y a dix ans. Natif de Koekelare, Raf Seys fut l’initiateur de la première Marche de la Peene, à l’occasion du 300ème anniversaire de la bataille. Passionné de littérature, il écrivit également de nombreux articles et livres sur les auteurs de Flandre occidentale, incluant bien évidemment la Flandre devenue française.

Après le recueillement, place aux festivités avec l’inauguration de la nouvelle plaque ‘t Huus van de Peeneslag apposée à l’entrée du musée par l’association Europa der Volkeren (E.U.V.O.).

Il était ensuite temps de prendre le départ de la marche. Avec une nouveauté ce samedi 23 avril, la marche traditionnellement silencieuse fut ponctuée par quatre points d’arrêt lors desquels étaient énoncées des interventions en français et en néerlandais sur la vie quotidienne des villageois de la plaine de la Peene avant, pendant et après la bataille. Arrivée devant l’obélisque qui commémore les évènements de 1677, la foule entonna l’hymne flamand, De Vlaamse Leeuw.

Et puisque toute bonne chose se termine en chanson, une bière à la main, les cornemuses du groupe Sakanotes vinrent conclure une journée ensoleillée placée sous le signe d’une Flandre qui ne connaît pas la frontière.

Rendez-vous et d’ores-et-déjà donné à tous les Flamands le quatrième samedi du mois d’avril 2023.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLille-Strasbourg (1-0): une drôle de victoire
Article suivantUn « die in » à Lille pour commémorer Tchernobyl

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici