Accueil Société Alliance police HDF rencontre le nouveau préfet délégué à la Défense et...

Alliance police HDF rencontre le nouveau préfet délégué à la Défense et à la Sécurité

161
0

C’est par décret du 15 février que Louis-Xavier Thirode a été nommé préfet délégué à la Défense et à la Sécurité. Il a pris officiellement ses fonctions le 7 mars dernier. Il a pour rôle d’assister le préfet de zone de défense et de sécurité pour toutes les missions concourant à la sécurité nationale. En l’espèce, il accompagnera le préfet de la zone Nord.

Il est donc tout à fait logique que les représentants du syndicat de police Alliance Police Nationale le rencontrent. Ils ont pu faire un point sur la situation dans le département du Nord. C’était aussi l’occasion de faire part de leurs revendications. Ce fut chose faîte le 14 avril dernier. Voici un résumé des points abordés.

Un prochain rendez-vous est d’ores et déjà prévu pour aborder d’autres points. Ce qui n’a rien d’étonnant tant on sait que la police réclame régulièrement des moyens supplémentaires. Notre région est loin d’être épargnée par la délinquance. C’est aussi la problématique migratoire qui tous les jours nécessite des interventions des forces de l’ordre.

Alliance police est un syndicat créé en 1995 qui a toujours eu réputation de se classer à droite de l’échiquier politique. Syndicat majoritaire qui contrairement à 2017 n’appelle pas à voter pour Emmanuel Macron pour « faire barrage au candidat qui remettait en cause la démocratie sociale. ». Tous comme les autres syndicats, il n’a donné aucune consigne de vote.

Louis-Xavier THIRODE proche de Gérald Darmanin

Qui est le nouveau préfet délégué à la Défense et à la Sécurité? Son parcours est typique de celui d’un préfet. Déjà passé par le poste de sous préfet, il a fait l’ENA. Mais c’est surtout par son passage en 2011 au Bureau central des cultes (BCC) dépendant du ministère de l’intérieur qu’il se fait remarquer. Nicolas Sarkozy est alors président de la République. Il se lie alors à Gérald Darmanin, nouveau député du Nord. En 2015, ce dernier prend la tête, avec Henri Guaino, d’une cellule de réflexion sur l’islam en France, Thirode est sollicité pour son expertise sur la loi de 1905. Il rédige alors le code de la laïcité. Il finit par claquer la porte du BCC ne tolérant pas la création de l’observatoire de la laïcité par François Hollande. Selon lui, les cultes nécessitent un contrôle strict de l’Etat. Cet observatoire verra rapidement ses portes fermées. De par ces missions, il est proche des représentants des cultes musulman et juif.

De par sa formation et son expérience professionnelle, le terrain risque de ne pas être son fort. En revanche, la gestion des cultes, problématique dans certaines villes communautarisées pourra être facilitée… sauf s’il choisit la méthode Darmanin qui s’est révélée efficace depuis son arrivée au ministère de l’intérieur.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentBuitoni à Caudry, la piste halal évincée?(2/2)
Article suivantLe hooligan allemand Markus Warnecke sort de prison

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici