Accueil Éphéméride Le business de l’« identité » ch’ti provoque du rififi chez les abruch’ti

Le business de l’« identité » ch’ti provoque du rififi chez les abruch’ti

154
0

La Brasserie Castelain de Bénifontaine, propriétaire de la bière Ch’ti, attaque la société NPDC Boissons, à Hénin-Beaumont et détentrice de la gamme Chtilà cola pour contrefaçon.

Le 18 avril 2008, le tribunal de Paris fait prévaloir les droits du brasseur au détriment du limonadier qui contre-attaque. Deux années de procédure seront nécessaires pour que la marque Chtilà Cola soit de nouveau autorisée.

Crédit photo : Open food facts

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentDerby du Nord, une leçon de réalisme
Article suivantMarine Le Pen : la re-diabolisation en marche (I-Média n°391 sur TVLibertés)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici