Accueil Éphéméride Après 56 jours de grève, les mineurs d’Anzin reprennent le travail

Après 56 jours de grève, les mineurs d’Anzin reprennent le travail

116
0

Emile Zola s’en inspira pour son roman Germinal.

La réorganisation de l’affectation du boisage des galeries crée un manque à gagner pour les mineurs d’Anzin. 10.000 d’entre eux entament une grève en février 1884 et subissent la répression et la privation de salaires. Car La compagnie des mines ne cède pas et les mineurs sont contraints de reprendre le travail le 17 avril 1884, la mort dans l’âme.

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédent2eme tour de la présidentielle, la presse aux ordres de Macron
Article suivantLe bassin minier entre préservation patrimoniale et reconversion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici