Accueil Vie des médias 2eme tour de la présidentielle, la presse aux ordres de Macron

2eme tour de la présidentielle, la presse aux ordres de Macron

361
0

Les résultats du 1er tour tombés, certains responsables de mouvements politiques se sont immédiatement prononcés pour la candidature d’Emmanuel Macron. L’essentiel à leurs yeux: faire barrage à l’extrême droite. Quitte à accepter la retraite à 65 ans même pour le parti communiste. Georges Marchais doit faire les gros yeux de là où il est. Nos collègues de Breizh info ont expliqué ce phénomène dans un article que nous vous conseillons de lire.

Mais ce ne sont pas les seuls à avoir tenu de telles précautions. Plus surprenant les journalistes et journaux ne se sont pas gênés pour faire de même quitte à marcher un peu plus sur le principe de neutralité.

Quelques exemples significatifs pro-Macron publiés cette semaine. Nous n’avons pas trouvé l’équivalent en faveur de Marine Le Pen dans un média subventionné.

Certains journaux jouent en premier lieu sur les conséquentes désastreuses pour la France si la candidate du rassemblement national venait à l’emporter

capture écran twitter

Pour d’autres, c’est le danger de son régime politique sur lequel il faut alerter l’opinion

capture écran twitter

D’autres se montrent nostalgiques

capture twitter

L’exemple récent des expulsions lors des sorties publiques des candidats

Même comportement du côté des informations dévoilées. Alors que la presse s’est fait les choux gras de l’expulsion d’une militante europe écologie les verts (EELV) lors d’un meeting de Marine Le Pen

elle a été moins prolixe avec l’expulsion d’un jeune homme lors de la venue d’Emmanuel Macron à Strasbourg. Le service d’ordre a expliqué qu’il aurait constitué une menace.

Dans la région, on ne peut oublier les unes de du groupe la Voix en 2015 lors des élections régionales.

Cela leur avait été reproché par les lecteurs.

Nos collègues de TV Libertés ont fait le même constat, à découvrir dans le journal d’hier soir.

Nous suivrons également la semaine prochaine ce phénomène qui selon la tendance des sondages s’accentuera ou non.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentVacances occupées dans le Cambrésis
Article suivantAprès 56 jours de grève, les mineurs d’Anzin reprennent le travail

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici