Accueil Politique Elections législatives: le bilan de Jennifer De Temmerman  (15eme circonscription du Nord)

Elections législatives: le bilan de Jennifer De Temmerman  (15eme circonscription du Nord)

152
0

Nous continuons notre série consacrée au bilan des députés. Vous voterez pour les prochaines législatives les 12 et 19 juin prochains. Qu’en est il de la 15eme circonscription du département du Nord?

Circonscription importante pas sa taille, elle s’étale de Houtkerque au Nord à La Gorgue au sud, soit une quarantaine de kilomètres. Territoire prospère, il est composé de beaucoup de cantons:

  • Bailleul-Nord-Est
  • Bailleul-Sud-Ouest,
  • Cassel,
  • Hazebrouck-Nord,
  • Hazebrouck-Sud,
  • Merville
  • Steenvoorde

Le court passage dans la majorité présidentielle

Novice en politique, cette littéraire est arrivée à En Marche un peu comme un cheveu sur la soupe ou plutôt par une candidature par internet. Cette assistante de collège est très enthousiaste et a envie de révolutionner la politique. Elle va vire déchanter. Elle quitte LREM en novembre 2019 n’acceptant pas la baisse du budget consacré aux soins des étrangers en situation irrégulière.

En mai 20202, elle participe alors à la création du groupe écologie, démocratie et libertés avec d’autres élus issus de LREM. Ce groupe s’éteint par lui même. Elle rejoint finalement le groupe Libertés et territoires dont sont membres notamment les députés corses.

Lors des régionales de juin 2021, elle s’est positionnée sur la liste menée par Karima Delli.

Elle a déclaré il y a un mois que son ambition était de rebâtir un jeune parti de gauche.

Pour la présidentielle, elle a été une des rares à soutenir Anne Hidalgo et non Yannick Jadot comme l’avait préconisé son groupe à l’assemblée. Drôle de parcours, qu’on peut qualifier d’incohérent: passer d’En Marche au soutien à la mairesse de Paris…

Un mandat actif

Dès son démarrage, elle a voulu imposer son style et ses sujets de prédilection:

  • éducation
  • moyens donnés aux collectivités
  • protection des animaux
  • moyens donnés aux hopitaux
  • et surtout les mesures en faveur du développement durable pour lequel elle a déposé plusieurs propositions de loi.

Concernant les sujets locaux, elle a reçu beaucoup de critiques en début de mandat pour avoir exprimé son scepticisme sur l’avenir du Canal Seine Nord. Elle a interpellé le gouvernement sur d’autres sujets:

  • Avenir de la filière lin dans les Hauts-de-France et plan de relance
  • Soutien à la filière brassicole
  • Concurrence déloyale à la frontière franco-belge en matière d’agriculture
  • Conditions d’élevage des poulets de chair.

Activité des 12 derniers mois

Cette période nous semble intéressante compte tenu d’un contexte politique hors norme et législatif très actif. Elle continua sur la cadence de son début de mandat. Opposée à la vaccination, elle a voté contre le pass vaccinal. Elle ne s’est pas spécialement préoccupée de la gestion de la crise. Cependant, on peut se rappeler de son échange très tendu avec Jean Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale quant aux changement répétés du protocole sanitaire dans les écoles.

Quant à sa présence, selon le site nosdeputes.fr, on y voit quelques périodes moins fastes.

Elle a déclaré dès décembre 2018 qu’elle ne ferait pas de second mandat. Aucune information ne va dans ce sens, ni en sens inverse.

Ca joue des coudes du côté d’En Marche pour obtenir l’investiture pour le prochain mandat. Pas moins de 5 prétendants se disputent le poste. Ce n’est pas mieux du côté de la droite. C’est le prétendant UDI qui a gagné l’investiture organisée entre LR et UDI. Stéphane Dieusaert, maire d’Oxelaëre l’a emporté face à Caroline Landtsheere. Mais cette dernière a décidé de maintenir sa candidature, estimant que les instances LR avaient pris une décision ferme en février dernier. De quoi laisser une belle fenêtre de tir au RN et à En marche.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentTerres en fête revient (enfin) après 4 ans d’absence
Article suivantUne famille de Liévin décimée par le naufrage du Titanic

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici