Accueil Sports Les amis de Paris-Roubaix prêts pour la grande course de dimanche

Les amis de Paris-Roubaix prêts pour la grande course de dimanche

195
0

Il y a quelques semaines, nous nous entretenions avec François Doulcier, président de l’association « les amis de Paris-Roubaix ». Il nous expliquait notamment les actions menées tout au long de l’année par les bénévoles de l’association.

Nous sommes revenus vers lui pour en savoir plus sur leur implication juste avant la course.

Le miroir du Nord: quelles ont été vos actions de réfection avant cette nouvelle édition du Paris Roubaix?
FD: Deux créneaux de travaux de 2 semaines chacun se sont déroulés au moins de mars. Les lycées horticoles de Raismes et Lomme y ont contribué.
2 secteurs pavés ont été rénovés (150 m² à chaque fois): Wallers (dit « Pont Gibus ») et Mons-en-Pévèle.
2 séances de nettoyage les 2 et 9 avril derniers, avec les bénévoles (groupe de 8 personnes principalement des « jeunes retraités »). On a retiré de la terre sur le haut du pavé sur 2 secteurs pavés à Haveluy, Wallers et Mons-en-Pévèle.
Le Département a réparé 2 gros trous ce mois-ci sur les secteurs (routes départementales 81 et 158b) de Warlaing et Sars-et-Rosières.

Le miroir du Nord: comment sont déterminées les portions de pavés à entretenir? Est ce de votre propre initiative? Les équipes de coureurs sont elles au fait de ces rénovations? 
FD: Nous tenons à jour un plan triennal de travaux à faire. Les remontées de dysfonctionnement proviennent de l’organisateur lui-même (Amaury Sport Organisation), de nous-mêmes (lors de nos propres reconnaissances) et des propriétaires des voiries (les communes concernées).
Certaines équipes de coureurs sont au courant lorsqu’elles voient les travaux lors de leurs reconnaissances/séances d’entraînement sur les pavés. Par exemple samedi dernier, nous avons l’équipe Lotto Soudal.

Enfin notre ambassadeur John Degenkolb (équipe DSM) est au courant car il nous soutient financièrement. 

Paris Roubaix, édition féminine, « beaucoup d’entre elles ont pleuré de joie »

Le miroir du Nord: ce sera la seconde édition réservée aux femmes. Y a t’il un engouement du public féminin pour le vélo que ce soit en tant que spectatrices ou sur la selle?
Je pense que les femmes sont fières de voir passer des cyclistes femmes professionnelles sur les pavés. C’est un vrai pas en avant pour la parité. Le spectacle fourni l’an dernier a été de qualité. Pour les cyclistes femmes professionnelles, il y a un vrai engouement. 22 équipes sélectionnées encore cette année !! En octobre dernier, j’ai pu constater la fierté de toutes celles qui sont arrivées au vélodrome. Beaucoup d’entre elles pleuraient de joie…

Le miroir du Nord: avez vous un rôle particulier juste avant la course ou le jour de la course?
Le samedi, veille de la course, nous participons au village départ à Compiègne.
Le dimanche, nous sommes en général au vélodrome. Nous avons un « cérémonial » qui consiste à apporter les trophées (pavé sur socle en marbre) au pied du podium. C’est notre association qui offre les pavés depuis 1977 (nous sommes les créateurs de ce trophée). 

Le miroir du Nord: quel est votre pronostic pour dimanche?
Je pense à une victoire de Mathieu Van der Poel qui a fait 3ème l’an dernier. Parmi les français: Florian Senechal, Adrien Petit ou Anthony Turgis.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentDis moi où tu habites, je te dirai pour qui tu as voté, analyses des résultats dans le Nord et le Pas De Calais
Article suivantAprès l’affaire Bernard Bonnet, un autre préfet de Corse prend le bouillon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici