Accueil Économie Nouveaux mouvements de grève chez Amazon

Nouveaux mouvements de grève chez Amazon

424
0

Amazon a fait des Hauts de France, une des régions phare pour continuer son développement fulgurant. Dernier site en date ouvert à l’été 2021: Avion, près de Lens où l’entreprise multinationale a développé une usine « dernier kilomètre ».

Avant ce site, la ville de Lauwin Planque, près de Douai, voyait un site géant accueillir à la fois 1 centre de distribution et 1 centre de tri dès 2013. Mais c’est aussi dans la métropole de Lille que le géant du numérique a ouvert en 2015 un centre similaire à celui d’Avion, à Sainghin En Mélantois. En début d’année, nous apprenions que c’est la ville de Calais qui était choisie pour ouvrir un nouveau entrepôt en 2023.

Une grogne salariale en continu

Les syndicats sont très réactifs devant ce monstre qu’est leur patron. Régulièrement, ils invitent les salariés à débrayer ou faire une grève comme ce fut le cas la semaine passée.

Ce mouvement fait tâche d’huile et trouve écho dans la presse américaine.

Ce n’est pas la 1ere fois que la colère gagne du terrain. Lors du démarrage du 1er confinement, les salariés du même site avaient dénoncé des conditions de travail ne respectant la sécurité en période de pandémie du covid. Les centres étaient restés ouverts, les salariés étaient sans équipement

Le contexte était également mondial. Dans d’autres pays européens comme l’Allemagne et l’Italie, les mouvements sociaux avaient commencé quelques semaines avant.

Mais Amazon ne fait pas grincer les dents que des syndicalistes. Les militants politiques souvent à gauche avaient bloqué le site lillois en juillet 2019. Ils dénonçaient le rôle du géant américain du commerce en ligne dans le changement climatique et la crise sociale.

En 2020, les élus représentants du personnage demandaient un audit. Le rapport indépendant préconisait à la direction de l’entreprise de prendre en compte la souffrance morale des salariés et de leur offrir des conditions de travail correctes. A Lauwin Planque, le taux d’absentéisme est à hauteur de 10%, soit au delà du taux d’alerte de 8%.

La productivité plus importante que le respect de l’humain.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLe Losc stagne
Article suivantValentin Neuville, point d’orgue musical de Rexpoëde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici