Accueil Société Famille roubaisienne sans logement, ils seront à la rue lundi matin

Famille roubaisienne sans logement, ils seront à la rue lundi matin

744
0

Il y a quelques jours, nous vous relations la situation dramatique vécue par la famille de Laurent Lefebvre de Roubaix. Ils sont sans logement depuis le début du mois de mars. Ils avaient été soutenus par une association d’aide aux personnes en difficulté. A partir du 25 mars, ils sont parvenus, grâce à des aides spontanées, à ne pas dormir dans leur voiture. L’entente sportive Basket de Villeneuve-d’Ascq – Lille Métropole a financé les nuits d’hôtel du week end dernier. Puis un ami est intervenu.

Nouvelle solution de dernière minute hier grâce au secours populaire jusque lundi matin à l’hôtel. Pour rappel, madame est enceinte et les 2 enfants de 2 ans et 12 ans qui subissent une situation qui semble surréaliste dans le contexte actuel. Alors que nous entendons tous les jours que la solidarité se met en place pour l’accueil d’Ukrainiens, aucune collectivité n’est toujours pas parvenue à trouver une solution.

Comment se fait il que la situation ne se débloque pas alors que plusieurs services sociaux suivent leur dossier? Nous nous sommes entretenus avec Laurent. Il a bien contacté plusieurs bailleurs sociaux. Ces derniers ne peuvent pas agir directement, c’est le service logement de la mairie de Roubaix qui doit prendre la main en premier lieu. Il nous assure que le dossier de demande de logement est complet. Mais le temps passe et le pire est maintenant devant eux.

Du côté de la mairie, pas de solution en vue. Il n’y a pas de logement d’urgence disponible. Le couple a pu bénéficier d’une domiciliation pour recevoir courriers et faire leurs démarches administratives. Mais le problème viendrait de papiers manquants qui empêchent l’obtention d’un numéro unique, indispensable pour une demande de logement social. Laurent Lefebvre assure qu’il dispose de ce numéro depuis 2 ans.

Rétropédalage de la mairie, finalement, il n’en est rien. C’est un document du service des impôts qui finalement ne conviendrait pas selon le dernier échange eu avec la mairie hier matin…après 3 semaines de galère pour l’obtenir auprès des impôts. Le couple est à bout et subit des procédures administratives lourdes.

Comme dernière chance, ils se sont tournés hier vers Catherine Osson, députée de leur circonscription en lui envoyant un courriel.

Pour continuer à aider Laurent, Angélique et leurs enfants, une cagnotte est toujours en ligne.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLa Maison de la Bataille de la Peene ouvre ses portes
Article suivantElections législatives: le court bilan de Myriane Houplain (10eme circonscription du Pas De Calais)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici