Accueil Politique Elections législatives: le bilan de Catherine Osson (8eme circonscription du Nord)

Elections législatives: le bilan de Catherine Osson (8eme circonscription du Nord)

163
0

Comme nous vous l’avions annoncé, nous continuons notre série sur les députés sortants. Vous voterez pour les prochaines législatives les 12 et 19 juin prochains. Notre série continue avec la 8eme circonscription du département du Nord.

Circonscription populaire uniquement basée sur Roubaix qui comprend 3 cantons:

Catherine Osson, la socialiste qui a répondu à l’appel du macronisme

Encore une députée qui aura répondu aux sirènes de la macronie. Elue municipale à Wattrelos depuis 2008, sous l’étiquette du parti socialiste, elle se fait élire avec les couleurs d’En Marche en 2017. Elle succède à Dominique Baert, qui n’est autre que son ex conjoint. Six mois après le début de son mandat, elle créé la polémique en rapport avec lui. Elle l’embauche pour un CDD de 1 mois pour des travaux ponctuels. Il l’aurait aidé à trouver ses marques en ce début de mandat de député.

En janvier 2020, elle intègre le groupe nouvellement créé Territoires de progrès. Il regroupe d’anciens élus socialistes dont Jean Yves Le Drian ou Olivier Véran, ministre de la santé.

Un mandat placé sous le signe du social

Fonctionnaires, courses poursuites de la police contre des jeunes des quartiers défavorisés, manque de moyens pour la santé. Toutes les thématiques chères à la gauche de l’échiquier politique y sont passées. Questions écrites continues, elle n’a déposé qu’une proposition de résolution européenne relative à la sécurité alimentaire au sein de l’Union européenne.

Son activité est le reflet d’une élue de la majorité.

Activité des 12 derniers mois

Cette période nous semble intéressante compte tenu d’un contexte politique hors norme et législatif très actif. Peu prolixe même par des questions orales ou écrites, elle a terminé son mandat en interrogeant le gouvernement sur les mesures mises en place suite à la diffusion du reportage de M6 sur l’islam radical. En effet, l’émission zone interdite avait montré des images choquantes à Roubaix. Défendant la ville et ses habitants, elle a permis à Gérald Darmanin de bénéficier d’une belle tribune. Aucune mesure nouvelle annoncée mais uniquement la présentation circonstanciée du ministre de l’intérieur.

Concernant la crise sanitaire, elle a suivi sa majorité indiquant qu’elle faisait confiance aux experts. En juillet 2021, elle a questionné le ministre de la santé sur la nécessité d’anticiper la vaccination à grande échelle.

Sa présence a été régulière.

Elle n’a pas hésitée à faire de la démagogie et de l’électoralisme local. Toujours modérée vis à vis de la gestion de la ville de Roubaix, elle s’est récemment offusquée de la destruction d’un foyer pour personnes âgées majoritairement occupée par des musulmanes.

Elle a refusé la minute de silence à José Evrard, député du Pas de Calais décédé du COVID il y a quelques semaines. Il avait été élu sous l’étiquette FN en 2017. Son motif: il était anti-pass

Une circonscription star

La 8eme circonscription attire les regards et les candidatures. Ce sont 2 fortes têtes maghrébines qui se lancent dans l’aventure.

  • Amine Elbahi, le juriste qui s’est battu contre l’islam radical découvert dans le reportage de zone interdite. Il représentera les Républicains,
  • David Guiraud, porte parole de Jean Luc Mélanchon

C’est aussi Karim Amrouni , leader de l’opposition divers gauche qui sera de la partie. Pas d’annonce officielle du côté de Catherine Osson

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLe RAID donne l’assaut d’une planque du Gang de Roubaix
Article suivantPostulez à la DGSI pour étudier le séparatisme corse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici