Accueil Politique Elections législatives: le bilan de Jean Pierre Pont     (5 eme circonscription...

Elections législatives: le bilan de Jean Pierre Pont     (5 eme circonscription du Pas De Calais)

167
0

Comme nous vous l’avions annoncé, nous débutons notre série sur les députés sortants. Vous voterez pour les prochaines législatives les 12 et 19 juin prochains. Notre série continue avec la 5eme circonscription du Pas-De-Calais.

Ce petit territoire enclavé entre les 2 très grandes circonscriptions que sont la 4eme au sud et la 6eme au Nord comprend les cantons suivants:

  • Boulogne-sur-Mer-Nord-Est,
  • Boulogne-sur-Mer-Nord-Ouest,
  • Boulogne-sur-Mer-Sud,
  • Outreau,
  • Le Portel,
  • Samer

Cantons populaires, les habitants ont répondu aux sirènes macronistes en 2017.

Jean Pierre Pont: l’opportuniste macroniste

C’est suite à une défaite pour obtenir l’investiture LR/UDI qu’il soutient publiquement le nouveau président de la République en 2017. Jean Pierre Pont remporte l’élection législative dans ces conditions après plusieurs tentatives ratées. Il était jusque là le maire de la très riche commune de Neufchâtel-Hardelot pendant près de 30 ans.

Médecin de profession, il adhéra à 150% aux mesures sanitaires du gouvernement qu’il défendit ardemment en tant que rapporteur de la loi qui aboutit notamment au pass vaccinal. A 72 ans, il n’accepta aucun assouplissement notamment pour les mineurs malgré les argumentations des élus de la France Insoumise.

Un mandat tranquille rattrapé par la crise sanitaire

Digne représentant de la majorité présidentielle, il ne fut pas très prolixe quant aux questions orales et écrites. En revanche, il se fit plus remarquer par son grand nombre d’amendements déposés ce qui le fait apparaître comme étant dans la catégorie des 150 députés les plus actifs.

Ses thèmes de prédilection ont été variés. Concernant la région, 2 sujets l’ont davantage occupé: la crise migratoire et la pêche dont la pêche électrique. A noter qu’il s’est opposé à un projet éolien proche de Boulogne en 2017.

Activité sur les 12 derniers mois

Il fut l’auteur de nombreux rapports sur les derniers mois de sa mandature sur la crise sanitaire: instauration de l’état d’urgence et évolution des mesures comme les pass mis en place. Il fut beaucoup prompte à poser des questions orales ou écrites, puisqu’il en compte moins de 5 en 18 mois.

Quant à sa présence, selon le site nosdeputes.fr , il est comptabilisé comme faisant partie des 150 députés les plus actifs.

Pour les élections de juin, Antoine Golliot du Rassemblement National devrait se présenter comme en 2017. Pour l’instant, peu d’informations filtrent pour juin.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2021. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLes plus gros bobards de guerre: I média n°387
Article suivantLa crise ukrainienne révélatrice de la crise migratoire sur le littoral?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici