Accueil Politique Elections législatives: le bilan de Brigitte Liso (4eme circonscription du Nord)

Elections législatives: le bilan de Brigitte Liso (4eme circonscription du Nord)

266
0

Comme nous vous l’avions annoncé, nous continuons notre série sur les députés sortants. Vous voterez pour les prochaines législatives les 12 et 19 juin prochains. Notre série continue avec la 4eme circonscription du département du Nord.

Située au Nord de la grande couronne lilloise, cette circonscription est composée de populations plus riches. Territoires plus préservés, ils sont composés de:

  • Canton de Lille-Nord, 
  • Lille-Ouest 
  • Quesnoy-sur-Deûle.

Brigitte Liso, un apprentissage sur le tas

Elle arrivait tout droit de la société civile en tant que cheffe d’entreprise. Elle avait battu le représentant les Républicains en 2017 sous l’étiquette LREM. Cette novice en politique a eu un démarrage difficile. Beaucoup se rappellent d’un entretien catastrophique de france info où elle avait complétement perdu les pédales en ne sachant pas répondre à des questions simples d’un journaliste. Il s’agissait de la réforme du code du travail.

Elle n’avait pas été la seule à subir ce genre de désagréments. Nombre de députés de la majorité présidentielle « débarquaient » comme on le dit.

Depuis, elle a appris les codes et méthodes de travail. Elle est devenue depuis active dans la lutte contre les violences faîtes aux femmes.

Bien pensante, elle a indiqué récemment qu’elle n’aurait pas donné son parrainage à un candidat considéré comme extrême tout en disant qu’elle aurait pu se prononcer pour Fabien Roussel.

Une loyauté sans pareille à la majorité présidentielle

Elle n’a pas dérogé d’un ongle aux positions du gouvernement. Votant favorablement tous les projets de loi, posant des questions permettant de confirmer les actions d’Emmanuel Macron, c’est le parfait petit soldat. Durant ces 5 années, ses préoccupations ont été variées. Plusieurs fois, des questions relatives aux questions de santé publique ont été soulevées notamment la problématique des cartouches de protoxyde d’azote qui sont un fléau à Lille. Dernièrement, c’est l’extension de l’usine Clarebouts Potatoes en Belgique qui l’a préoccupée qui aura des répercussions sur Deulemont.

Activité des 12 derniers mois

Cette période nous semble intéressante compte tenu d’un contexte politique hors norme et législatif très actif. Elle a surtout agi en faveur de la défense des droits des femmes. Les 2 dernières années, entre confinement et mal être ont vu accroitre les violences au sein de la sphère privée particulièrement. Elle s’est donc afférée à régler ce problème à travers 2 rapports en 2022.

Son activité a été assez faible sur les 12 derniers mois: une dizaine de questions orales et écrites, quelques amendements.

Quant à sa présence, selon le site nosdeputes.fr, elle est plus importante sur les derniers mois, surtout depuis octobre 2021.

Elle souhaite retrouver son poste de députée en juin prochain. On sait d’ores et déjà que le jeune Octave Delepierre, déjà candidat aux élections départementales de 2021 sur le canton de Lambersart, est annoncé comme le candidat écologiste.

Article précédentHesdin, prochain plus beau village de France? Encore quelques jours pour voter
Article suivantAutonomie de la Corse, et pourquoi pas ailleurs ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici