Accueil Culture Conférence le 17 mars: « Les quotidiens du Nord sous l’occupation »

Conférence le 17 mars: « Les quotidiens du Nord sous l’occupation »

108
0

Le milieu de la presse fait beaucoup parler particulièrement en période électorale. Le niveau de qualité de son travail et son absence d’impartialité seraient deux des maux responsables de l’abstention.

Pendant la seconde guerre mondiale, le contexte est tout autre. Mais la crédibilité de la presse faisait déjà parler. Que faire de cette presse qui avait débuté son activité pendant l’occupation allemande? Qu’en est il advenu en 1945?

Ce sont ces questions auxquelles va tenter de répondre cette conférence organisée le 17 mars à 14 heures dans les locaux de la Commission historique du Nord. Jean Paul Visse, journaliste, historien, professeur à l’Institut catholique de Lille et membre de la Commission historique apportera un maximum de renseignements.

La volonté de faire table rase des journaux de l’occupation allemande

A la Libération, les quotidiens qui ont continué à paraître sous l’Occupation sont interdits et remplacés par de nouveaux titres. « Une révolution sans précédent » se vante, devant l’Assemblée consultative, le directeur de la presse auprès du ministre de l’Information.

La presse du Nord n’échappe pas à cette volonté de faire table rase du passé.

Après le choc de mai 1940, les titres, qui reparaissent sous contrôle allemand, vont de concession en concession jusqu’à se laisser imposer des rédacteurs politiques, acquis à la collaboration. Ce glissement ne s’opère pas sans inertie et sans heurts, mais sans véritable résistance.

Cependant le tirage de ces journaux reste élevé et amène à s’interroger sur leur influence sur la population et sur les bénéfices qu’ont pu en tirer les sociétés éditrices.

Malgré les avertissements venus de la Résistance, leurs dirigeants préparent déjà l’avenir.

Dirigeants et journalistes, mais aussi, fait nouveau, les sociétés sont jugés dans les mois qui suivent la Libération. Entre extrême sévérité et clémence, les peines prononcées ne satisferont personne.

Informations pratiques:

Début de la conférence à 14 heures. 22 rue Saint Bernard 59000 LILLE

E-mail : commissionhistorique.nord@gmail.com

Les conférences de la Commission historique du Nord sont ouvertes au public, dans le cadre d’un partenariat avec les Archives départementales.
Modalités : selon les règles sanitaires en vigueur à cette date.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentElections législatives: qu’en est il dans la 3eme circonscription du Pas-De-Calais
Article suivantLa région continue d’électrifier l’Afrique: les partenaires sont ils de confiance? (2/2)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici