Accueil Politique Elections législatives: le bilan de Ugo Bernalicis (2eme circonscription du Nord)

Elections législatives: le bilan de Ugo Bernalicis (2eme circonscription du Nord)

204
0

Comme nous vous l’avions annoncé, nous débutons notre série sur les députés sortants. Vous voterez pour les prochaines législatives les 12 et 19 juin prochains. Notre série continue avec la 2eme circonscription du Nord.

Tout comme la 1ere circonscription du Nord, elle est un territoire minuscule en comparaison du reste du département. Mais elle est stratégique et couvre des secteurs majeurs:

  • Canton de Lille-Est, 
  • canton de Villeneuve-d’Ascq-Nord, 
  • canton de Villeneuve-d’Ascq-Sud,
  • Lezennes, 
  • Mons-en-Barœul,
  • Ronchin.

Ugo Bernalicis, l’autre élément du duo jeune de LFI

Dans la même tranche d’âge que son collègue Adrien Quatennens, il a baigné dans la politique dès son plus jeune âge grâce à ses parents. D’abord attiré par le parti socialiste pendant ses études supérieures, c’est une rencontre avec Jean Luc Mélenchon par l’intermédiaire de ses parents qui le fait adhérer à LFI (La France Insoumise).

Jeune fougueux, il le fut tout le long de son mandat. Selon le site nosdeputes.fr, il fait partie des 150 députés à avoir tenu des interventions longues avec 72 interventions. Il a proposé 531 amendements qui confirment son hyperactivité.

Il s’est particulièrement investi sur les questions liés à la justice et à l’administration pénitentiaire. Plus logiquement, il a défendu les salariés des grandes entreprises mis en difficulté.

Activité sur les 12 derniers mois

Cette période nous semble intéressante compte tenu d’un contexte politique hors norme et législatif très actif.

Il s’est particulièrement distingué par une ténacité à lutter contre les mesures liberticides du gouvernement pendant la crise sanitaire notamment au détriment des enfants. Il a constamment rappelé la nécessité de doter les hôpitaux de moyens supplémentaires. Des propos parfois crus, déterminés face à un Olivier Veran ou un Jean Castex parfois dépassés par ses vérités.

Une présence exemplaire, il apparaît davantage actif que la moyenne des autres députés.

Son avenir sera déterminé en fonction des résultats de Jean Luc Mélenchon à la présidentielle. La victoire semble compliquée. Ugo Bernalicis sera certainement candidat pour un nouveau mandat. Dans ce cas, il sera peut être opposé à Rudy Elegeest, ancien socialiste, soutenant désormais En Marche.

Actuellement, il soutient Gilles Simeoni, président de l’exécutif Corse, dans sa demande de commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur la tentative d’assassinat contre Yvan Colonna.

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLutte contre le harcèlement de rue: la réalité tronquée de la fondation des femmes
Article suivantLe printemps arrive, Eden 62 vous initie aux bienfaits de la nature

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici