Accueil Minorités régionales Les Corses ont répondu présents en soutien à Yvan Colonna

Les Corses ont répondu présents en soutien à Yvan Colonna

310
0

La manifestation annoncée à Corté hier suite à la tentative de meurtre contre Yvan Colonna a trouvé écho chez les Corses. Comme une odeur de poudre se faisait déjà sentir avant son déroulement. Le blocage de la ville par un mur anti-émeutes allait définitivement mettre le feu aux poudres.

4 500 personnes selon la préfecture et BFM TV, 15 000 selon les organisateurs. Beaucoup d’observateurs s’étaient s’accorder sur au moins 10 000 personnes. Ce qui est certain est qu’elle aura permis une union de toutes les tendances politiques nationalistes. Cela est allé même au delà, des élus corses hors du champs nationaliste étaient également venus apporter leur soutien à la famille de celui qui est toujours dans le coma.

Une foule tout le long de la ville

La longueur de la foule de manifestants allait bien au delà du cours Paoli. Elle a démarrée devant la gare de Corté. Elle a mis de longues dizaines de minutes à intégrer tout le monde.

Ce sont les représentants des syndicats étudiants qui étaient en tête de cortège. Comme prévu, le message « Statu Francesu assassinu » était déployé et se retrouvait à plusieurs reprises porté en étendard. On a pu également y lire « France=Daesch » et un mot de bienvenu pour le nouveau préfet de Corse qui aura fort à faire dès son 1er jour.

Des heures d’affrontement

Le mur anti-émeute dressé devant les forces de l’ordre a fait éclater les violences entre manifestants et forces de l’ordre. Ce sont pas moins de 200 personnes qui ont eu un rôle actif contre la gendarmerie installée à plusieurs mètres derrière ce mur. Le bilan: 4 blessés chez les forces de l’ordre et 25 côté manifestants qui ont subi gaz lacrymogène et canons à eau. Ils ont riposté pendant plusieurs heures soutenus par le reste de la foule. 4 d’entre eux ont été arrêtés.

Pour Gilles Siméoni, président de l’exécutif de l’Assemblée de Corse, la colère a pris le dessus face à des dirigeants français qui continuent d’envenimer la situation malgré les circonstances actuelles.

https://twitter.com/FTViaStella/status/1500518088764235784

Mobilier urbain, buches de bois, pneus ont été lancés directement au dessus du mur. Le mur anti-émeutes a pris feu à certains endroits.

A noter qu’un rassemblement sur le continent s’est tenu place de la République à Paris.

Selon des informations internes, le gouvernement craint une escalade de la violence dans les prochains jours. Des manifestations sont prévues dès aujourd’hui notamment à Aix En Provence où une importante communauté corse a ses attaches. Le peuple Corse semble déterminer à obtenir justice pour Yvan Colonna. Dès ce matin, de nombreux collèges et lycées étaient bloqués.

Il n’est pas certain que la mise en examen du suspect parvienne à calmer la colère. Nous vous tiendrons informés des suites de cette manifestation.

Crédit photo: capture youtube

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentElections législatives: le bilan de Jacqueline Maquet (2eme circonscription du Pas-De-Calais)
Article suivantUn LOSC enfin efficace

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici