Accueil Sports Lens-Brest (0-1) : haro contre la VAR !

Lens-Brest (0-1) : haro contre la VAR !

149
0

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour le Racing ! Vainqueur heureux à Angers la semaine dernière grâce à des erreurs du gardien adverse, le RCL s’est incliné samedi contre Brest après avoir pourtant largement dominé les débats.

Tonnerre de Brest ! Une fois encore, les Sang et Or se sont inclinés contre les Bretons, véritables bêtes noirs des Artésiens. Lors du match aller, ce sont eux qui avaient brutalement stoppé la belle dynamique lensoise en s’imposant nettement 4 buts à 0. Il n’aura suffit que d’un but ce samedi pour mettre à mal les espoirs lensois.

Inoffensifs et regroupés en défense pendant l’essentiel de la rencontre, les Brestois ont raflé la mise grâce à une percée fantastique de leur attaquant Franck Honorat à la 59ème minute. Celui-ci effaçait Cheick Doucouré et Kevin Danso puis lobait Jean-Louis Leca d’un petit ballon piqué.

Auparavant, Lens s’était procuré de nombreuses occasions (Kalimuendo sur une frappe lointaine à la 20ème minute, Kakuta sur une puissante frappe excentrée à la 42ème, Clauss sur coup-franc à la 51ème, Sotoca sur une reprise à bout portant à la 56ème) mais avait cruellement manqué de réalisme.

La VAR, mais quelle VAR?

L’autre fait marquant de la rencontre se produisit à la 79ème minute, lorsque le gardien breton Marco Bizot faucha l’attaquant lensois Ignatius Ganago. Malgré une faute évidente, l’arbitre ne désigna pas le point de pénalty et ne fut pas contredit par l’assistance vidéo.

Après la rencontre, Franck Haise est revenu sur cet épisode, déclarant ne pas comprendre l’arbitrage « et encore moins la VAR ». Le coach lensois note que « toutes les semaines, il y a des problèmes » et que les arbitres devraient « se poser les questions ».

La frustration prédomine pour les lensois qui ont livré une performance sérieuse mais bouclent le week-end à la 10ème place, perdant quatre places au classement.

Dimanche prochain, Lens se déplacera sur la pelouse du FC Metz, actuellement 19ème et à la lutte pour le maintien.

Luc Legru

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentUn LOSC enfin efficace
Article suivantLa région continue d’électrifier l’Afrique: véritable action louable? (1/2)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici