Accueil Politique Elections législatives: le bilan d’Adrien Quatennens (1ere circonscription du Nord)

Elections législatives: le bilan d’Adrien Quatennens (1ere circonscription du Nord)

299
0

Comme nous vous l’avions annoncé, nous débutons notre série sur les députés sortants. Vous voterez pour les prochaines législatives les 12 et 19 juin prochains. Notre série continue avec la 1ere circonscription du département du Nord.

A l’inverse de celle du Pas-De-Calais, elle est un territoire minuscule en comparaison du reste du département. Mais elle est stratégique et couvre des secteurs majeurs:

  • Canton de Lille-Centre, 
  • canton de Lille-Sud, 
  • canton de Lille-Sud-Est (moins les communes de Lezennes et Ronchin)
  • commune de Loos 
  • commune de Faches Thumesnil.

Adrien Quatennens, un très jeune député

Il n’a que 26 ans lorsqu’il est élu député en juin 2017. Très tôt engagé à gauche, il devient le numéro 2 de la France Insoumise, le mouvement de Jean Luc Mélenchon, en juin 2019. Il lui consacre un livre sur son parti « Génération Mélenchon » en novembre dernier. Le député était l’un des invités au meeting de Lille organisé mardi soir dernier.

Malgré son âge, il a donc une certaine aura et est régulièrement invité sur les plateaux TV pour défendre les positions de son parti. Très actif dans la campagne présidentielle, il n’en a pas oublié de l’être également en tant que député. Il est exactement sur la même ligne que son leader: contre les statistiques ethniques, favorable à la culture woke, remise en cause du travail des forces de l’ordre, pour la création d’un statut d’asile climatique.

Un travail de fond

Les interpellations du député LFI sont à l’image des préoccupations de son mouvement. Régulièrement, il s’est inquiété du sort des plus faibles: salariés en statut précaire, étudiants boursiers, réfugiés. Il a également intercédé sur les questions de santé publique et du personnel soignant bien avant la crise sanitaire. Mais il a réellement mis un coup d’accélérateur dès mars 2020: reconnaissance du covid comme une maladie professionnelle pour certains corps de métier, hausse de la rémunération des aides soignants, ouverture de lits dans les hôpitaux.

Ce sont aussi l’actualité dans la région qui a retenu son attention notamment les dossiers Cargill ou encore Ascoval.

Activité sur les 12 derniers mois

Cette période nous semble intéressante compte tenu d’un contexte politique hors norme et législatif très actif. Selon le site nosdeputes.fr, il fait partie des 150 députés à avoir tenu des interventions longues avec 28 interventions. Idem pour les questions orales et écrites. Il a proposé 52 amendements.

Il a participé à la bataille contre les restrictions sanitaires peut être de manière moins tranchante que ses collègues Ugo Bernalicis (2eme circonscription du Nord), François Ruffin ou encore Danièle Obono.

Quant à sa présence, malgré une activité régulière, elle est moins flagrante. Il se retrouverait dans la liste des 150 députés les moins présents. La campagne présidentielle doit en être la principale cause.

Son avenir sera déterminé en fonction des résultats de Jean Luc Mélenchon à la présidentielle. La victoire semble compliquée. Adrien Quatennens sera certainement candidat pour un nouveau mandat. On sait d’ores et déjà que s’il reste sur le même territoire, il sera opposé à Guy-Noël Sellière, délégué de la circonscription pour les Républicains et à Jérémie Crépel, pour EELV.

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentActivités en pagaille dans le Cambrésis
Article suivantEst on passé de Arras la bourgeoise à Arras la racaille?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici