Accueil Politique Martine Aubry demande aux Lillois d’accueillir des Ukrainiens à domicile

Martine Aubry demande aux Lillois d’accueillir des Ukrainiens à domicile

146
0

Nous n’entrerons pas ici dans les considérations de la situation entre la Russie et l’Ukraine. Mais une des conséquences majeures est l’arrivée d’Ukrainiens en Europe de l’Ouest.

Martine Aubry, maire de Lille, fait toujours preuve de réactivité quand il s’agit d’accueillir des populations étrangères.

  • en 2015, elle vole au secours des réfugiés syriens. Des habitants de la ville se mobilisent par la suite,
  • le 19 juin 2018, dès le lendemain du naufrage du bateau l’Aquarius en Lybie, elle est la première à déclarer accueillir une partie des migrants. 42 d’entre eux sont logés dans un ancien EPHAD près du Conseil régional.

Mais concernant l’arrivée de populations ukrainiennes, elle fait directement appel à la générosité des lillois. Elle évoque certes la disponibilité des services de la ville sans plus de précisions.

Cette action est toujours plus symbolique que le changement d’une lettre sur la plaque d’un pont portant le nom de la ville de Kharkiv. Il faudrait surtout se demander pourquoi le nom ukrainien n’avait pas été retenu de suite. Ne serait ce pas plutôt une opération de communication opportuniste? La décision avait été prise lors du conseil municipal du 9 avril 2021.

Extrait PV conseil municipal

Moins d’argent public dépensé. Y aurait il des priorités définies selon l’origine des réfugiés?

Des réfugiés différents

C’est un constat partagé par Christophe Barbier lui même. Le porteur de la bien pensance n’a pas hésité à déclarer « qu’ils étaient des « européens de culture », une population « très proche, très voisine », que « cette situation ne va pas s’éterniser durant des années » et que la plupart d’entre eux retourneraient dans leur patrie à la fin des hostilités » (voir article de Boulevard Voltaire).

Les images des ukrainiens quittant leur pays, se cachant dans le métro révèlent que ce sont des familles qui quittent leur pays. Voire également beaucoup de femmes seules avec enfants contrairement aux migrants extra européens. Selon ces considérations, la demande de Martine Aubry semble plus facile à recevoir des réponses positives.

Nous verrons combien d’ukrainiens seront accueillis à Lille…et par qui?

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédent« Démocratie participative », le blabla du CESER Hauts-De-France
Article suivant2 expositions riches en histoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici