Accueil Économie Economie sociale et solidaire: état des lieux dans le Nord Pas-De-Calais

Economie sociale et solidaire: état des lieux dans le Nord Pas-De-Calais

101
0

L’Observatoire Régional de l’Economie Sociale et Solidaire a publié une étude sur l’état des lieux de
la situation des entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Qu’est ce que l’ESS? Selon le ministère de l’économie, des finances et de la relance, elle « désigne un ensemble d’entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d’utilité sociale. Ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs. Elles encadrent strictement l’utilisation des bénéfices qu’elles réalisent : le profit individuel est proscrit et les résultats sont réinvestis. Leurs ressources financières sont généralement en partie publiques. » Depuis 2014, les entreprises concernées bénéficient d’un statut juridique dédié.

Un retard régional qui devrait être vite comblé

8,5% des emplois régionaux se situent dans ce secteur. Le taux moyen national est de 10,2%. Comparativement aux 15 autres régions (DOM compris), les Hauts de France sont:

  • 9ème en termes de taux d’établissements ESS (9,4% des établissements de la région),
  • 9ème en termes de taux d’emploi ESS (10,8% des emplois de la région),
  • 1ère en termes de nombre d’emplois moyen par établissement (13,5 salariés par établissement),
  • 16ème en termes de nombre d’établissements pour 1 000 habitants (2,4 établissements pour 1 000 habitants).

Vis à vis de la part des emplois ESS dans l’ensemble des emplois des régions, la région est dans la moyenne:

Le Nord Pas-De-Calais, figures de proue de l’ESS régional

Entre les 5 départements, il n’y a pas hésitation. Les emplois de l’ESS se trouvent sur les 2 territoires

L’imprégnation de l’ESS est encore faible dans les 2 départements les plus ruraux que sont la Somme et l’Aisne malgré les affirmations de la CRESS. Cela s’explique par plusieurs phénomènes.

  • le nombre d’organismes dédiés à l’ESS est plus important dans le Nord Pas De Calais. Par exemple, selon l’observatoire régional de la vie associative en 2020, les associations employeuses étaient de 4 635 dans le Nord pour 2 107 dans le Pas De Calais. Les fondations sont majoritairement situées dans le département du Nord. Elles sont souvent à l’initiative de grands groupes industriels et du tertiaire voire d’entreprises familiales.
  • le type de métiers développés par l’ESS. Les secteurs concernés sont éloignés du monde de la ruralité.
  • la population employée: plus féminine et de classe moyenne. 12% des emplois de l’ESS sont des contrats aidés. Ce sont des caractéristiques de populations plutôt citadines.

Où sont les emplois créés?

Logiquement, les zones urbaines sont largement concernées principalement les communes de Lille et proche banlieue avec 92 527 emplois sur tout le département

Le focus sur la MEL le démontre avec 48 421 salariés dans l’ESS, soit plus de la moitié dans le Nord

Idem dans le Pas De Calais qu compte en tout 49 036 salariés dans le secteur dont quasiment 17% sur la communauté urbaine d’Arras.

L’économie sociale et solidaire, un secteur en devenir?

Tout semble le confirmer et tout est mis en oeuvre du côté des pouvoirs publics qui injectent des millions dans la région. Source d’emplois précaires, notamment par les contrats aidés, le secteur surfe sur le numérique, la transition écologique.

Nous reviendrons régulièrement sur ces métiers dont la portée et les objectifs ne sont pas solidaires avec tous.

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentMarine Le Pen et son inexorable attaque contre les langues régionales
Article suivantSéries mania : la programmation 2022 en partie dévoilée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici