Accueil Politique Natacha Bouchart ou l’excuse des Calaisiens

Natacha Bouchart ou l’excuse des Calaisiens

200
0

Un nouveau soutien pour Emmanuel Macron directement issu de la majorité de Xavier Bertrand. Natacha Bouchard a annoncé hier soir donner son parrainage à Emmanuel Macron. Selon elle, le président en place est le seul qui peut parvenir à la victoire pour la présidentielle qui se déroulera en avril prochain. Cependant, elle ne quitte pas LR et n’intègre pas La République En Marche. Elle indique ne pas avoir fait ce choix contre Valérie Pécresse. A ne plus rien y comprendre. Cela ressemblerait presque au scénario marseillais au sein du Rassemblement National. Comme le dit Stéphane Ravier « un parrainage ne signifie pas un soutien ».

Etonnant scénario? Pas vraiment. Lors des dernières municipales, en mars 2020, la mairesse de Calais avait été soutenue par En Marche.

Aucun candidat de la majorité présidentielle n’avait donc été présenté contre elle, ce qui lui assurait la victoire. Tout cela après avoir reçu le soutien de l’UDI, du MODEM et de son propre mouvement LR.

Cette situation n’est certes pas similaire au départ d’Eric Woerth, ami du président de région qui vient de quitter LR pour LREM. Cela constitue tout de même une déstabilisation pour le camp Pécresse encore issue des Hauts de France.

Emmanuel Macron, la meilleure arme pour la défense des Calaisiens?

C’est l’autre argument de Natacha Bouchart pour justifier son choix de parrainage en ces termes. « J’aborde cette présidentielle sans esprit partisan, mais par le biais uniquement de l’intérêt général de Calais, une ville exposée en permanence ».

Pourtant la situation de la ville de Calais est loin de s’améliorer. Même si elle connaît un léger rebond de l’immobilier, les dégradations, les squats de migrants sont toujours présents dans la vie des calaisiens. Il y a quelques mois, les migrants étaient même de retour dans le centre ville. Il n’y a jamais eu autant de tentatives de traversées pour tenter d’arriver sur les côtes britanniques.

Natacha Bouchart en a bien conscience et ne s’est pas gênée pour le faire comprendre à Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur en octobre dernier. Alors qu’il était en déplacement dans le Calaisis, elle a boycotté la venue du ministre estimant qu’il ne prenait pas en compte de manière suffisante la détresse des Calaisiens et qu’il n’avait répondu à aucun de ses courriers. Ambiance.

Les rapports n’ont jamais été tendus à ce point avec Emmanuel Macron.

A noter qu’elle est également dans les petits papiers de Nicolas Sarkozy qui lui a remis la médaille de la légion d’honneur en 2020.

Va t’il la suivre dans sa démarche vis à vis d’Emmanuel Macron et discréditer Valérie Pécresse?

Apparemment, les griefs de la mairesse de Calais sont loin derrière elle. Son avenir politique, en revanche, semble moins clair. En tout cas, ça ne manque pas de faire sourire certains sur twitter.

Crédit photo: pixabay

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentArc International annonce la fermeture du site de Blaringhem
Article suivantCap sur la Bretagne avec la revue Livr’arbitres

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici