Accueil Société Lillarious, ou le rire jaune de la bien pensance

Lillarious, ou le rire jaune de la bien pensance

110
0

Il y a 3 semaines, nous évoquions ce nouveau festival de l’humour installé à Lille. Il est semblable à celui de Montreux. Le bilan dévoilé sur les réseaux sociaux et par la presse régionale est positif, enthousiasmant.

Ce festival a été occupé par des soirées animées chaque soir par des comiques francophones et 2 soirées de gala. Une conférence a également été tenue sur le thème « Le rire peut il sauver le monde? » Ambitieuse, elle a permis à des humoristes mais aussi une neuropsychologue ou encore un professeur de sciences po de s’exprimer.

Parmi ces personnalités, le profil de certaines interroge quant à l’objectif recherché par la programmation. On y retrouve tous les ingrédients de la bien-pensance.

Les clichés de la bien pensance étaient au rendez-vous

  • Reda Saoui est canadien. Il a participé à de nombreux « Couscous comédy show » qui se produit au Canada réunissant de nombreux comiques principalement d’origine étrangère. Il a aussi participé au Jamel comédy club. Le comique aborde des sujets de société « à sa façon ».

Il y a un an, il a créé un sketch dans lequel il accuse la France de « racisme ordinaire » étant pire que celui vécu au Québec.

  • Roukiata Ouedraogo , née au Burkina Faso, outre sa « carrière  » d’humoriste, elle participe également à l’émission par Jupiter de france inter. Elle oeuvre aux côtés de Charline Vanhoenacker, rémunérée par le service public pour notamment avoir dessiné sur les affiches d’Eric Zemmour. Cela avait fait réagir même certains journalistes comme Pascal Praud.

Par ses chroniques, Roukiata Ouedraogo critique et se moque de ceux qui sont régulièrement attaqués comme les hommes blancs. Dans une de ses interventions sur la démographie et la baisse de la natalité, elle parle de « la perte de la puissance reproductive des mâles occidentaux (…) vous imaginez nos hommes forts, nos décideurs, nos machos de tout poil avouer publiquement « on est mou du slip. Les pauvres spermatozoïdes occidentaux sont chaos, covidés, asthmatiques, vieillis avant l’âge (…). Je ne vois qu’une solution pour sauver la France, c’est le métissage. Mes frères et mes soeurs, créolisez vous ». Faisant référence à la notion de grand remplacement employée par Eric Zemmour (décidément qui ne finit pas d’intéresser France inter), elle reçoit l’approbation de ses collègues par des rires réguliers.

La question du racisme n’est évidemment pas oublié par cette « comique »

  • Autre intervenant du service public: Clément Viktorovitch. A la fois professeur de rhétorique à science po, il anime également une chronique sur france info. Ce qui est certain est qu’il ne conseillera pas toute la classe politique française.

Il y a quelques jours, lui aussi, a attaqué Eric Zemmour.

La bien pensance rémunérée avec l’argent public régional

Les partenaires publics de ce nouveau festival sont nombreux…et généreux pour une première édition se jouant en « pleine crise sanitaire ». La région a mis le paquet en attribuant en novembre dernier une subvention de 400 000 euros. La MEL a de son côté versé 100 000 euros. De plus, l’association « Les Hauts de l’humour » organisant le festival a reçu des aides matérielles: prêt de la salle du nouveau siècle offert par le conseil régional (50 000 euros) et des supports de communication à la fois par la ville de Lille et la MEL.

Peut on rire de tout? Peut on rire avec tout le monde? Ce festival de l’humour ne répond pas à ces questions.

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentDistractions en vue pour les enfants dans le Cambrésis
Article suivantLorient-Lens (2-0) : le Racing complètement « à l’ouest » !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici