Accueil Société Triste bilan pour la SPA en 2021

Triste bilan pour la SPA en 2021

108
0

Les chiffres communiqués par la société protectrice des animaux (SPA) quant au bilan de l’année 2021 ne sont guère optimistes. Non, il n’y aura pas eu d’effet d’aubaine des périodes de confinement subies en 2020.

Découvrez le bilan en vidéo:

Les abandons explosent tout comme les actes de maltraitance. Les chiffres sont du niveau de ceux de 2019. Le nombre d’adoptions avait connu un jour plus favorable en 2020. Le télétravail et les confinements avaient encouragé beaucoup de personnes à adopter un animal. Mais malheureusement, le retour de bâton s’est vite fait ressentir. D’où le message du président de la SPA à destinations des adoptants:

« Le premier réflexe pour l’acquisition d’un animal de compagnie devrait être l’adoption en refuge pour lutter contre l’abandon et responsabiliser les propriétaires »,
Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA

Même tendance en Hauts de France

Dans les Hauts-de-France, les animaux sont pris en charge dans 6 refuges dont 3 dans le Nord Pas-De-Calais (Tourcoing, St Omer, Tilloy-les-Mofflaines près d’Arras)

5 828 animaux ont été pris en charge, soit 22% de plus qu’en 2020.

Comme cela se traduit sur l’ensemble du territoire national, le nombre de NACs abandonnés a augmenté de 18% ! Ces petits animaux peuvent être achetés sur internet ce qui accentue la problématique des coups de coeur rapides et en toute insouciance. La SPA milite pour que ces espèces (lapins, petits rongeurs, serpents, reptiles, oiseaux et même mollusques)

Une note positive tout de même avec 5 122 animaux ont été adoptés.

Le miroir du Nord aide les 3 SPA du Nord Pas-De-Calais en mettant en avant un animal qui attend un foyer. Découvrez ou redécouvrez Isis qui se trouve à la SPA de Saint Omer sur la page facebook du miroir du Nord.

Crédit photo: SPA

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédent2021: les décès en hausse, des naissances qui peinent à reprendre
Article suivantU Ribombu: retour sur l’année 2021 du groupe Corsica Libera

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici