Accueil Minorités régionales Marche pour Sainte Geneviève: une tradition parisienne

Marche pour Sainte Geneviève: une tradition parisienne

172
0

Au cours du mois de janvier, Paris s’illumine grâce à la marche pour Sainte Geneviève. Qui était la Sainte Patronne de Paris?

On dit qu’elle nait en 421 à Nanterre, elle se dédie très jeune à la foi qui ne l’a quittera pas tout au long de sa vie.

Elle endosse le voile à 15 ans et devient religieuse, afin de dédier sa vie au Christ. C’est à l’occasion de l’invasion de la Gaule par les Huns menés par Attila que Geneviève entre dans l’histoire et l’imaginaire collectif.

Emplie de confiance dans la protection Dieu, elle annonce que le Seigneur protègerait la ville, si on voulait recourir avec Lui par la prière, les jeûnes et les divers pratiques de pénitence que les chrétiens emploient ordinairement pour fléchir la divine miséricorde. De nombreuses femmes pieuses suivent celle qui n’est pas encore Sainte.

Attila vaincu, de multiples personnes deviennent reconnaissantes envers Geneviève. Il devient alors courant de prier auprès de Geneviève, ou de son tombeau, quand de grands périls menacent Paris.

Ainsi des Parisiens se sont relayés en 1870 ou encore pendant la première guerre mondiale et jamais Paris n’est tombé. On dit aussi qu’en 1940, les Parisiens avaient été peu enclins à la prière et Paris sera alors occupé.

Soucieux de perpétuer l’hommage à Sainte Geneviève, Paris Fierté organise depuis une quinzaine d’année une marche aux flambeaux dans Paris dont nos confrères de Paris Vox donnent le compte rendu suivant :

Chaque année les adhérents et les proches de Paris Fierté se donnent rendez-vous pour honorer Sainte Geneviève. Les amoureux de Paris n’ont pas oublié leur rendez-vous cette année et plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées.

Du Pont de la Tournelle, lieu de départ, à l’Église Saint-Étienne du Mont, la marche s’est faite avec des flambeaux et des étendards aux couleurs de Paris, de ses arrondissements ou de la Sainte Patronne de la ville. Les participants reprenaient en chœur plusieurs slogans lancés par les organisateurs. On a ainsi pu entendre ; « Paris, Fierté, Identité », « Paris Populaire, Paris Identitaire » ou encore « Paris, c’est nous ! ».

Alors que le cortège s’étalait dans le calme, plusieurs provocateurs ont agité les manifestants. Quelques coups ont été échangés, mais le service d’ordre a rapidement fait entrer les choses dans l’ordre.

Arrivés devant l’Église Saint-Étienne du Mont, où repose le corps de la Sainte, plusieurs intervenants de Paris Fierté ont pris la parole. La figure de Geneviève a été évoquée, tout comme le délabrement de la ville et le souci de conserver celle-ci.

Les manifestants se sont quittés autour d’un vin chaud, une initiative heureuse avec les températures qui descendaient.

Ce sont près de 600 personnes qui se sont réunies

vidéo Paris Vox

Crédit photo: Paris Vox

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentParis-Roubaix : les équipes engagées au masculin et au féminin
Article suivantGustave Ansart, un métallo au Palais Bourbon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici