Accueil Politique Loos en Gohelle devient membre de l’association nationale des villes et territoires...

Loos en Gohelle devient membre de l’association nationale des villes et territoires accueillants

152
0

Pour synthétiser l’objet de l’association nationale des villes et territoires accueillants (ANVITA), voici ce qui est indiqué en 1er page de son site: « réunit des collectivités territoriales et des élu.e.s qui réfléchissent et agissent pour une politique d’accueil inconditionnelle, inclusive et solidaire ». Tout un programme… La page actualité du site nous renseigne davantage sur les publics visés dont les principaux bénéficiaires sont les migrants.

Diverses initiatives sont mises en place par ses membres, personnalités physiques et morales:

Séminaires:

Conférences

Cérémonies

Actions en faveur des mineurs isolés

Et tout cela grâce à l’argent des contribuables.

En observant l’organigramme de l’association, les élus sont tous des militants pro-migrants souvent amateurs de la culture woke : Strasbourg, Grenoble, Montpellier, Bordeaux…

Quels acteurs publics membres dans le Nord Pas-De-Calais ?

La mairie de Loos-en-Gohelle, lors de son conseil municipal du 29 novembre 2021, a décidé d’adhérer à l’ANVITA. Pas d’opération de communication de la part de la commune, une simple mention au procès verbal du conseil municipal. Elle devient donc la 1ere collectivité de notre territoire à en devenir membre. Son maire, membre d’Europe Ecologie les Verts (EELV) s’engage donc dans l’accueil des migrants et réfugiés. Grégory Hober, conseiller municipal s’y engage à titre individuel.

D’autres acteurs publics ont suivi cette voie:

  • Damien Carême: député européen, membre d’Europe Ecologie les Verts depuis 2015, ancien maire de Grande Synthe où il a fortement agi en faveur des migrants. Il est président de l’ANVITA;
  • Jean Pierre Demoully, conseiller municipal d’opposition de Calais, membre d’EELV
  • Johnathan Janssens et Katy Vulzteker, conseillers municipaux d’opposition à EELV à Tourcoing, membre d’EELV. Katy Vulzteker est également conseillère régionale.

Nous verrons les actions qui seront mises en place pour garantir un accueil des plus favorables aux migrants. Sera t’il le même du côté des habitants?

Crédit photo

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentUn week end sportif pour les footballeurs et basketteurs
Article suivantCovid: le point de situation de l’ARS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici